04/02/2016

L'abeille



Quel impact peut bien avoir la percutante enquête de Cash Investigation sur le scandale des pesticides ? Du côté de l'Internationale des empoisonneurs, pas de panique. Une simple piqûre d'abeille. Suffit d'un p'tit coup de ce bon vieux gaucho, et hop, on n'en parle plus. Sauf peut-être, par précaution, à arroser un peu plus large les chercheurs, les experts, les eurocrates, les décideurs. A augmenter la pression sur les politiques, à actionner le Club de l'Europe et autres virtuoses du lobbying. Foi de Monsanto, Bayer, Dow, Syngenta ou ChemChina, nos insecticides, fongicides, herbicides, parasiticides, homicides ont de l'avenir. Du mal sort toujours un bien. Semons les cancers, c'est tout bon aussi pour l'industrie de la santé. Reste les abeilles citoyennes qui reviennent toujours, multiplient les piqûres de rappel, tentent de réveiller une humanité chimiquement soumise. Un jour peut-être...

Michel Rouger





1.Posté par Skoric le 05/02/2016 16:53
Nous y avons également appris que l'on ne dit plus pesticides mais produits de protection des plantes... ça a quand même une autre allure !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires