Le billet

21/03/2013

L'Autre



Ici, l'on sourit parfois. Jaune, surtout. Ou noir. Pas envie aujourd'hui. Les bêtises répétées de l'Union Européenne, qui n'aime pas les peuples - les Chypriotes derniers en date -  et s'en fait de plus en plus détester ; les ayatollahs imbéciles du pouvoir économique qui n'ont que l'austérité massive pour horizon ; l'impuissance affichée des politiques de tous bords, tout cela continue d'étioler les esprits, de miner les sociétés de l'intérieur. Symptôme implacable : le rejet de l'Autre, bouc-émissaire de tous nos maux. Ce jeudi 21 mars, la Commission nationale consultative des droits de l'homme s'alarme : les actes et menaces à caractère raciste, contre les juifs et musulmans, ont bondé de 21 % en 2012. 69 % des Français ( + 10 %) pensent qu'il y a trop d'immigrés en France. Allez, le 21 mars, on change aussi de saison : bon printemps aux résistants. 
 
Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires