Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
07/03/2013

Habemus papam(e)



Habemus papam, nous avons un pape : massée devant Saint-Pierre, la foule attendait la formule consacrée. Mais serait-ce "il" ou "elle" ? Papam(e) ? Au milieu de la place, Sœur Marie-Madeleine méditait, s'évadait, s'égarait. Désormais, les femmes accédaient à la prêtrise et les prêtres aux femmes, aux hommes et vice (si l'on ose dire) versa. Mariage et sacerdoce pour tous. Le miracle approchait. « Que seraient les églises et l'Église sans les femmes ? » soufflait l'Esprit-Saint sur les barrettes cardinales. Puis, in petto : « Pour le 8 mars, ce serait un attention délicate. » Les prélat(e)s avaient osé. Habemus… La place explosait de joie. Sœur Marie-Madeleine fermait les yeux de bonheur. Elle l'apercevait, au balcon, élégante dans sa robe blanche. « Mais ma soeur, applaudissez ! Vous rêvez ! », dit soudain l'abbé à côté. Là haut, une voix mâle et âgée, parlait et bénissait. « Au fait, reprit l'abbé, pour le pique-nique, vous avez prévu le café? »

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Entracte - 08/05/2024

Cours Gabriel, cours - 25/04/2024

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles