07/03/2013

Habemus papam(e)



Habemus papam, nous avons un pape : massée devant Saint-Pierre, la foule attendait la formule consacrée. Mais serait-ce "il" ou "elle" ? Papam(e) ? Au milieu de la place, Sœur Marie-Madeleine méditait, s'évadait, s'égarait. Désormais, les femmes accédaient à la prêtrise et les prêtres aux femmes, aux hommes et vice (si l'on ose dire) versa. Mariage et sacerdoce pour tous. Le miracle approchait. « Que seraient les églises et l'Église sans les femmes ? » soufflait l'Esprit-Saint sur les barrettes cardinales. Puis, in petto : « Pour le 8 mars, ce serait un attention délicate. » Les prélat(e)s avaient osé. Habemus… La place explosait de joie. Sœur Marie-Madeleine fermait les yeux de bonheur. Elle l'apercevait, au balcon, élégante dans sa robe blanche. « Mais ma soeur, applaudissez ! Vous rêvez ! », dit soudain l'abbé à côté. Là haut, une voix mâle et âgée, parlait et bénissait. « Au fait, reprit l'abbé, pour le pique-nique, vous avez prévu le café? »

Michel Rouger


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Dimanche soir


Ainsi, avançant l’été d’une journée, le gouvernement nous permet de fêter jusqu’au bout de la nuit le dimanche électoral. A quatre jours du scrutin, cette largesse ne peut que ravigoter les candidats Marcheurs qui ont dû mal à masquer leur gêne devant le mauvais coup porté à la Loi Molac et à diverses volontés populaires. Elle devrait permettre aussi aux présidents, secrétaires et assesseurs des bureaux de vote de célébrer autour d’un pot bien mérité un engagement citoyen qui fait bien défaut à chaque rendez-vous électoral. Car la démocratie, frappée par l'abstention, pourrait bien, elle, ne pas être à la fête dimanche soir. 

Michel Rouger
20210617_dimanche_soir.mp3 20210617 dimanche soir.mp3  (787.06 Ko)


17/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires