Vu, Lu, Entendu...

24/05/2019

Exilés, Français, précaires… Un "Etonnant Voyage" d'une semaine



Exilés, Français, précaires… Un "Etonnant Voyage" d'une semaine
exiles.mp3 Exilés.mp3  (2.12 Mo)

Du 1er au 8 juin, des hommes et des femmes d'ici ou d'ailleurs réunies par la précarité vont marcher ensemble le long du canal d'Ille-et-Rance, entre Rennes et Saint-Malo. Un "Etonnant Voyage" pour, disent-ils, « affirmer notre solidarité, notre refus commun de la précarité et de l’indignité et notre volonté partagée de respect des droits humains fondamentaux. »

Le projet est né de la rencontre entre des migrants et des habitants du quartier populaire rennais de Maurepas. On devine que la préparation ne se limite pas à la logistique. Les rencontres ont commencé depuis plusieurs mois notamment par des ateliers d’écriture poétique et de photo. L’objectif est de produire un petit recueil qui sera remis lors de l'accueil officiel des marcheurs le soir du 8 juin par le Festival littéraire Étonnants Voyageurs. Cette marche est une manière, aussi, d’interroger la question de la culture…

Une manifestation « pour dire non à la précarité et à l’indignité » lancera l' "Etonnant Voyage" le samedi matin 1er juin aux Lices à Rennes. Des concerts, films, débats, théâtre, contes et autres animations sont prévus aux localités-étapes avant l'arrivée à Saint-Malo par bateau, « manière de rappeler l’urgence du sauvetage en Méditerranée »...

Pour en savoir plus, participer, faire un don, voir le site  et la page facebook                                                          




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 13






Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires