30/09/2020

Et si on changeait d'angle, un nouveau regard sur l'éducation


Fanny Vella, autrice et illustratrice, vient de faire paraître "Et si on changeait d'angle", un livre et une BD qui posent avec humour un nouveau regard sur l'éducation.


Et si on changeait d'angle, un nouveau regard sur l'éducation
Qui n’a jamais mis un manteau à son enfant malgré le fait qu'il dise avoir chaud, sous prétexte que nous avions froid ? Qui n'a jamais demandé à son enfant de finir son assiette alors même que nous ne le faisons pas toujours ? Qui n'a jamais entendu untel dire que notre petit est un peu sauvage parce qu'il refuse les embrassades que nous n'accepterions pas non plus ?
 
Voir l'enfant autrement
 
Fanny Vella propose un changement d’angle subtil et espiègle pour permettre de voir les choses autrement. Avec beaucoup d’humour et une pointe d’ironie, elle nous invite à rire de nous, à rire des autres, mais surtout à voir la parentalité et l’enfant autrement afin de déconstruire tout un tas d’idées reçues ! L’occasion de faire passer quelques jolis clins d’œil sur des thématiques importantes telles que le racisme, le sexisme et bien sûr « l’adultisme », ce pouvoir que les adultes exercent sur les enfants.
 
Vivre une enfance heureuse
 
Catherine Gueguen, pédiatre spécialisée dans le soutien à la parentalité, a écrit la préface : "Quand le destin a permis à une personne d'avoir vécu une enfance heureuse, entourée de parents aimants et respectueux, n'ayant entretenu aucun rapport de domination avec elle, cette personne, une fois adulte, sait que l'amour n'a rien de commun avec l'humiliation, la haine, la violence, le pouvoir, la domination, la possession.".
 
Hommage aux victimes de féminicides
En collaboration avec le collectif « Nous Toutes Lyon », l’autrice-illustratrice lyonnaise, Fanny Vella, a rendu hommage l’an passé aux victimes de féminicides. Ses portraits, à voir, sur Instagram, rappellent que derrière les chiffres, il y a des femmes, des filles, des amies. Et qu’elles avaient une vie. @fannyvella   

TR
"Et si on changeait d'angle", éditions Ailes & Graines
Prix : 19,90 €
 
vocal_003_4.mp3 Vocal 003.mp3  (1.02 Mo)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 16






Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires