Le billet

13/09/2017

Ensemble



Vivre ensemble. L'expression, banale, n'a jamais été aussi moderne. Comme la Fraternité de la devise républicaine. C'est une aspiration forte, une nécessité, à un moment où, face aux puissants repli sur soi et entre-soi, les partis politiques ne peuvent plus rassembler ; où le président nouvellement élu cherche à diviser, traitant cette fois de « fainéants » ou de « cyniques » les Français qui s'opposent à son capolibéralisme. Il y a urgence à ce que le pays travaille à redevenir un ensemble, contemporain, où les différences sont fécondes, où les dissonances sont joyeuses. C'est en cours et une fois de plus, ce sont des citoyens méconnus, dans des quartiers urbains ou des villages ruraux, qui donnent l'exemple. Ainsi les 400 habitants de Saint-Péran, en Bretagne, qui mettent en commun leurs opinions, leurs sensibilités, pour développer leurs biens communs. Il était naturel qu'Histoires Ordinaires leur consacre son premier webdocumentaire.

Michel Rouger 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

Paravents - 20/02/2020

La bonne éducation - 13/02/2020

Retraitons - 06/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires