23/08/2012

Eléphant



Deux ans que les salariés de Fralib, près de Marseille, affrontent Unilever, occupent leurs ateliers, protègent leurs machines, remuent la Justice. Face à la multinatinale qui a fermé leur usine pour s'engraisser ailleurs, ils tentent de créer une coopérative et de garder leur marque, Eléphant, née à Marseille il y a 119 ans. Hors de question, vient de répliquer le Pdg de la firme. Blocage. Les Fralib restent ainsi aux avant-postes de la rentrée sociale 2012, la première du pouvoir socialiste. Suspense. Eléphant, heureusement, ça parle au PS ; d'un autre côté, François Hollande, qui va les recevoir le 31 août, un peu trop souvent dodeline. Qu'il n'oublie pas : il y a un an, il se faisait fort de maintenir la marque Eléphant à Marseille. Les Fralib, eux, ont de la mémoire.
 
Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

​Hommage impérial


C’est la semaine de Napoléon, soit. Mais difficile ici de  peser les exploits et les égarements du brillant fiston de Charles Bonaparte et Letizia Ramolino. Difficile aussi de  répondre à la question : puisque derechef « nous sommes en guerre », comme a dit l’actuel chef de l’État, qu’aurait fait la Grande Armée sans masque puis sans vaccin sinon de battre encore en retraite ? Rendons donc plutôt hommage aux grognards, voltigeurs, fusiliers, grenadiers… aux 680 000 soldats partis se geler puis agoniser en Russie bernés par la propagande bonapartiste ou partis risquer leur vie pour nourrir leur famille. Ce qui en fait des héros éternellement contemporains. 

Michel Rouger
210506_hommage_imperial.mp3 210506 hommage impérial.mp3  (809.92 Ko)


06/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires