Vu, Lu, Entendu...

15/02/2021

ESS : 17 dynamiques collectives à la loupe



ESS : 17 dynamiques collectives à la loupe
le_labo.mp3 Le labo.mp3  (5.57 Mo)

S’il existe bien de nombreuses dynamiques collectives de transitions dans les territoires, elles restent encore dispersées, fragmentées et manquent de synergies. C’est pourquoi le Labo de l’ESS  a lancé une importante étude-action intitulée «  Dynamiques collectives de transitions dans les territoires  » dont le rapport final peut être consulté sur leur site.
 
Le bassin de vie : la bonne échelle
 
De nombreuses dynamiques collectives de transitions dans les territoires ont émergé en France ces dernières années. Or, elles restent encore dispersées, isolées les unes des autres et manquent de synergies. Le Labo de l’ESS est convaincu que les bassins de vie représentent la bonne échelle pour conduire de façon systémique des transitions économique, écologique, sociale et démocratique. C’est pourquoi il y a consacré, sous le pilotage d’Odile Kirchner, ancienne Déléguée interministérielle à l’ESS, épaulée d’une «  task-force  » pluridisciplinaire, une étude action pendant 18 mois, de septembre 2018 à mars 2020.

Celle-ci fait dialoguer la grande diversité de dynamiques collectives : pôle territorial de coopération économique , clusters d’entreprises, expérimentations territoires zéro chômeur, tiers lieux, projets alimentaires territoriaux, pôles de compétitivité… La recherche-action capitalise la richesse de leurs expériences pour comprendre les leviers indispensables à leur développement et favoriser leur essaimage. Elle identifie les facteurs clés de leur réussite et leviers indispensables à leur essaimage et à leur développement. Le travail mené débouche sur de nombreuses propositions concrètes à destination des citoyens, acteurs de terrain, des pouvoirs publics et des partenaires financeurs.
Odile Kirchner : « Créons localement dans nos territoires des communautés apprenantes des acteurs de la transition, mobilisons-nous pour « faire système » ensemble et traiter à la fois des enjeux écologiques, économiques, sociaux, culturels. Car c’est par le caractère sysmétique de la transformation que nos territoires trouveront la voie d’un nouvel équilibre et de la résilience. C’est possible. Il est grand temps, la crise du coronavirus nous en a rappelé l’urgence. » 
Les 17 dynamiques 
 
Découvrez les 17 dynamiques collectives qui ont été visitées par l’équipe du Labo de l’ESS et les membres de la task-force pour réaliser l’étude "Dynamiques collectives de transitions dans les territoires".
AFUL Chantrerie  (Coopération pour la transition)
Biovallée  (Éco-territoire)
Bliiida  (Tiers-lieu)
Eusko  (Monnaie locale complémentaire)
Figeacteurs  (Pôle territorial de coopération économique)
Imaginations Fertiles  (Tiers-lieu)
IN Seine Saint-Denis  (Marque de territoire)
Mine d’Idées  (Démarche territoriale de la Fondation  de France)
Nova CHILD  (Cluster  d’entreprises)
PAT du Douaisis  (Projet alimentaire territorial)
Pôles Mer  (Pôle de compétitivité)
Start-Up de Territoire Lons-Le-Saunier  (Démarche start-up de territoire)
TEPOS Coeur Haute Lande  (Territoire à énergie positive)
Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée Prémery
Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée Villeurbanne
Villages du Futur  (Action de revitalisation de centres-bourgs ruraux)
 
LIRE le rapport global ICI
 
LIRE la synthèse ICI

TR


Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires