Vu, Lu, Entendu...

09/09/2019

"Des hommes justes - Du patriarcat aux nouvelles masculinités" d'Ivan Jablonka



"Des hommes justes - Du patriarcat aux nouvelles masculinités" d'Ivan Jablonka
Paru en août 2019 au Seuil, le livre de l'historien Ivan Jablonka bouscule comme les précédents le genre et la société patriarcale. Dans " Laetitia ou la fin des hommes" ( Prix Médicis 2016 ), il revenait sur un fait divers, l'assassinat d'une jeune fille, pour étudier le féminicide.

Presque comme une suite, Ivan Jablonka pense la construction de ce que serait un homme juste, un "mec bien", une éthique masculine qui touche la famille, l'entreprise, la religion, la politique, la sexualité, le langage...

Enfin, un livre écrit par un homme qui propose aux hommes de transformer radicalement ce qui fonde le masculin pour une justice de genre, pour une utopie de société pour le XXIème siècle.

En prolongement, on peut voir ou revoir le film "Vers la tendresse" (bande annonce ci-dessous), une exploration intime du territoire masculin d'une cité de banlieue. En suivant l'errance d'un groupe de jeunes hommes, nous arpentons un univers où les corps féminins ne sont plus que des silhouettes fantomatiques et virtuelles. Un film d'Alice Diop, César 2017 du meilleur court-métrage à voir sur kwafilms.com !
hommes_justes.mp3 Hommes justes.mp3  (2.06 Mo)


 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 14






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires