Vu, Lu, Entendu...

03/10/2019

Des conteuses d'ATD publient "Un autre rêve pour le monde"



Des conteuses d'ATD publient "Un autre rêve pour le monde"
un_autre_reve.mp3 Un autre rêve.mp3  (2.57 Mo)

Mercredi 3 octobre a été présenté à l'Espace Ouest-France, à Rennes, le dernier ouvrage des Editions Histoires Ordinaires : "Un autre rêve pour le monde". Il s'agit d'un livre-CD réalisé par des membres d'ATD Quart Monde, militant.e.s et allié.e.s, au sein d'un atelier d'écriture, l'Atelier du Quartier de la Lune, animé par la conteuse Gigi Bigot, bien connue des lecteurs et lectrices d'Histoires Ordinaires.

Des conteuses d'ATD publient "Un autre rêve pour le monde"
Les six contes sont inspirés de faits réels, le rejet de migrants, un acte de discrimination au musée,  un incident à Pôle emploi... Pour chacun, les membres de l'atelier ont livré leurs réflexions en les transformant en images assemblées ensuite en mots, en phrases. Ce passage du réel à l'imaginaire nous fait sentir, approcher, mieux qu'une simple description toutes les facettes de la réalité telles qu'elle est vécue.

Cela a créé des moments forts quand les cinq conteuses présentes à cette soirée ont lu ensemble trois des six contes. La soirée a aussi été l'occasion pour Gigi Bigot tout ce qui la porte dans l'art du conte : une démarche analysée longuement dans son livre co-édité en 2018 par les Editions Quart Monde et La Grande Oreille (266 pages, 16 €)

Les contes sont enrichis dans le livre CD des illustrations de Claire Lafont-Rapnouil et de l'accompagnement musical de Laurent Carré.   

Un autre rêve pour le monde. - 60 pages, 10 €. Disponible sur commande aux Editions Histoires Ordinaires.




1.Posté par Jean-François Bourblanc le 04/10/2019 09:04
« Un autre rêve pour le monde» est un livre indispensable, et très profond. Il se lit avec jubilation.Les contes sont riches de sens et parlent de pauvreté sans misérabilisme. Ceux qui ont pu assister à la présentation à l'Espace Ouest-France ont été emballés. La lecture à haute voix par les auteures apporte une autre dimension aux textes.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 11


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​C’est la guerre

Tocsin. Mobilisation générale. "Nous sommes en guerre", a martelé six fois lundi soir le Président Chef des Armées. Tous aux abris ! Et bien entendu : on ne va pas, par désinvolture, filer la saloperie aux plus fragiles au risque qu’ils en meurent et d’aggraver la charge de travail des personnels soignants. Car l’ennemi pilonne durement nos services de santé inconsidérément fragilisés. Un peu comme nos bornés de généraux de 1914 avaient lancé des soldats en rouge/bleu horizon sous la mitraille allemande, nos gouvernants affaiblissent depuis des décennies nos hôpitaux. Avant que surgisse cette guerre, les héros célébrés aujourd’hui ont réclamé en vain des effectifs, des lits, des moyens suffisants. Ils se battaient depuis le 18 mars 2019, un an, impuissants comme nous tous devant la pandémie financière, dite parfois grippe américaine et en France CAC-40, qui n’est d’ailleurs pas pour rien dans celle du Covid-19. Mais regardons l’horizon. "Beaucoup de certitudes, de convictions sont balayées, seront remises en cause", a lancé lundi le chef de l’État. Après tout, après juin 40, il y eut mars 44, le programme du Conseil national de la Résistance, les Jours Heureux, la sécurité sociale pour tous, la solidarité collective. Ok, Général. En marche.

Michel Rouger
 

17/03/2020

Nono












Partenaires