Le billet

08/05/2014

Dernière minute



De justesse, durant les arrêts de jeu, une dernière liste a surgi pour les élections européennes dans l'Ouest : Le changement au Stade Rennais, c'est maintenant. Que vient faire ce club de foot, as de l'échec en finale de coupe, dans cette compétition ? Certes. D'un autre côté, pourquoi ne pourrait-il figurer au milieu de tant de figurants (25 équipes !) ou parmi les joueurs des grosses écuries parfois là davantage pour leur carrière que pour leurs qualités ? L'Europe, en outre, a bien des points communs avec le Stade Rennais : manque de vision, d'ambition, d'esprit d'équipe, de respect surtout pour les supporters. Le public européen devrait lui aussi être en colère ! Mais il a choisi plutôt de bouder le match. Sauf les ultras : risquent ainsi de gagner ceux qui tirent contre l'Europe, qui raflent les 6 200 euros d'indemnités et primes diverses sans jouer, les Le Pen et autres tricheurs.
 
Michel Rouger
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires