Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dernière minute


08/05/2014

De justesse, durant les arrêts de jeu, une dernière liste a surgi pour les élections européennes dans l'Ouest : Le changement au Stade Rennais, c'est maintenant. Que vient faire ce club de foot, as de l'échec en finale de coupe, dans cette compétition ? Certes. D'un autre côté, pourquoi ne pourrait-il figurer au milieu de tant de figurants (25 équipes !) ou parmi les joueurs des grosses écuries parfois là davantage pour leur carrière que pour leurs qualités ? L'Europe, en outre, a bien des points communs avec le Stade Rennais : manque de vision, d'ambition, d'esprit d'équipe, de respect surtout pour les supporters. Le public européen devrait lui aussi être en colère ! Mais il a choisi plutôt de bouder le match. Sauf les ultras : risquent ainsi de gagner ceux qui tirent contre l'Europe, qui raflent les 6 200 euros d'indemnités et primes diverses sans jouer, les Le Pen et autres tricheurs.
 
Michel Rouger
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Fin de mois - 02/12/2021

Ils étaient 27 - 25/11/2021

​Les - 17/11/2021

Greenwashing machine - 04/11/2021

Choix mortels - 28/10/2021

L'audace - 20/10/2021

Errance zemmourienne - 14/10/2021

Pandore - 07/10/2021

Au nouveau pourboire - 01/10/2021

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

1 2 3 4 5 » ... 24

Nono | Le billet | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires