Le billet

Déraciner la haine


20/02/2019




Des foules se sont formées mardi soir contre le pire. Alors qu'elles étaient appelées par toutes les forces politiques, ont-elles été cependant à la hauteur de la haine absolue de l'Autre, de son humanité, de la haine de soi que représente l'antisémitisme ? Sûrement pas. Comme si le pays se sentait instrumentalisé. Devinait qu'on voulait étouffer la protesation sociale exprimée par les Gilets Jaunes en exploitant la barbarie de quelques individus ou groupuscules de l'ultra droite. L'injonction morale outil de pouvoir contre les urgences sociales. Les jeunes des quartiers renvoyés à leurs origines religieuses ou culturelles connaissent bien cette hypocrisie de même que les chômeurs enchaînés à leur responsabilité individuelle. Or, l'Histoire a montré que la bête immonde se vautre dans les crises sociales, les oppressions. C'est là qu'il faut déraciner la haine. Face au regain d'antisémitisme, des voix juives méritent particulièrement d'être écoutées, celle par exemple de l'Union juive française pour la paix

Michel Rouger

vocal_003.mp3 Vocal 003.mp3  (1.61 Mo)






1.Posté par Francis LE HERISSE le 25/02/2019 19:05
Je partage tout à fait l'esprit et la forme de ton message avec en plus cette référence à l'Union juive pour la Paix qui règle son sort à la confusion entretenue par MACRON au CRIF.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Espèce en danger - 08/05/2019

Vote bleu - 01/05/2019

​Progressons - 11/04/2019

​Tweetons un peu - 04/04/2019

Saintes chapelles - 21/03/2019

​Hécatombes - 14/03/2019

J - 7 - 07/03/2019

​Algérie, suites - 28/02/2019

​« Liberté ! » - 06/02/2019

​Patrons en lutte - 30/01/2019

L'espoir, enfin - 25/01/2019

​2018, la révolte - 13/12/2018

La panne - 06/12/2018

Chaussée glissante - 15/11/2018

Les vieux - 16/10/2018

1 2 3 4 5 » ... 17


Le billet de la semaine

​Le couple diabolique

Increvables, le néolibéralisme et le vieux nationalisme dansent ensemble en Europe depuis trente ans. Le premier précarise les salariés, impose de nouveaux servages, oppose l'individu au collectif et le consommateur au citoyen, dérègle le climat et empoisonne le vivant : c'est tout bénéficie pour le second qui exploite le désarroi, racornit les esprits, vend ses mensonges et illusions. Aujourd'hui, le couple, décidé à régner encore plus sur le Vieux Continent, tente une nouvelle escroquerie aux élections européennes du 26 mai :  faire croire que seul l'un peut stopper l'autre. Contre la liste Le Pen, votez Macron. Contre la liste Macron, votez Le Pen. C'est tragique. Et absurde : la majorité au Parlement européen va se jouer comme d'habitude entre la droite  et la gauche. Pour les électeurs, par exemple, qui ont envie d'une Europe sociale, écologique et démocratique, il est nécessaire de faire passer le maximum de listes de gauche au-dessus de 5%, le seuil pour avoir des députés. Nécessaire de voter pour freiner, sinon stopper, le duo diabolique.  

Michel Rouger

16/05/2019

Nono

Newsletter