Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
31/03/2016

Déchéances



Enterré l'affligeant débat sur la déchéance de la nationalité. Malheureusement, des cas de déchéance, il en reste. C'est même fou ce qu'on déchoit en ce moment. Pour la morale civique, prenez Carlos Tavares, le patron de PSA. Est-ce possible de tomber si bas ? En doublant son salaire – 5,2 millions d'euros en 2015 – le cupide Carlos, comme des tas d'autres, crache sur la souffrance de millions de gens. « M'en fous ». Un mal élevé. Quant au gouvernement, pour déchoir, il déchoit. Voilà maintenant que Patrick Kanner, le ministre de la Ville, voit de son balcon une centaine de quartiers français ressemblant à Molenbeek. Une ânerie destructrice, une insulte aux héros invisibles des quartiers qui luttent sans armes contre les ravages de l'exclusion. Patrick Kanner et Carlos Tavares devraient aller voir Mohamed et Fatima. Leur porte est toujours ouverte. Ils leur apprendraient la vraie vie et à remonter la pente.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

La preuve par Neuf - 15/04/2023

Les Neuf - 13/04/2023

Désastre historique - 16/03/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles