Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
03/07/2014

Cri



Avez-vous entendu le cri déchirant des patrons, le dimanche 29 juin, dans la nuit noire de l'emploi ? Un « cri d'alarme » spontané, unanime, surgi après de désastreux chiffres du chômage. La solidarité pure, nue, des huit organisations patronales. Merci patrons. 
- De rien, de rien, on a fait le boulot, comme on dit au foot. 
- Le boulot ? Mais, justement, c'est ça qu'il faut ! Donc, vous signez le Pacte du gouvernement ?
- Ben... heu...
Alors, dans la nuit, la nuit noire de l'emploi, le cri est devenu monotone ritournelle. En plus, à huit, ils chantent faux.

Michel Rouger
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Message anglais - 06/06/2024

Coloniale attitude - 22/05/2024

Entracte - 08/05/2024

Cours Gabriel, cours - 25/04/2024

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles