18/11/2020

Covid 19 : le docteur Peiffer-Smadja lutte contre les mensonges



Nathan Peiffer-Smadja est médecin infectiologue à l'hôpital Bichat à Paris. Il a répondu à l'appel de l'ONU et a rejoint le groupe d'une vingtaine de chercheurs et spécialistes du monde entier. Ils partagent les informations sur les traitements et les recherches sur les vaccins. Rien d'original, direz-vous sinon que ces informations, ils et elles les partagent avec vous sur les réseaux sociaux avec " TEAM HALO " afin de lutter contre une pandémie plus terrible que le corona, celle de la désinformation qui se nourrit des " fakes news ".

Privilégier les informations basées sur les preuves et non pas sur le statut de la personne qui s’exprime est leur leitmotiv. « Sur les réseaux sociaux par exemple, je suis constamment attaqué sur mon âge ou sur les personnes avec lesquelles je travaille mais jamais sur les faits que j’expose ou les articles que je publie », dit Nathan Peiffer-Smadja dans l'article d'ONU INFO, publié le 14 novembre 2020.  

En complément : le site Covid 19 : info ou intox des Nations Unis
vocal_004_3.mp3 Vocal 004.mp3  (672.51 Ko)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 18






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires