19/11/2020

Covid 19 : en deux vidéos, un démontage percutant du film complotiste "Hold Up"



Comment réagir au complotisme du "documentaire" Hold-up retour sur un chaos, réalisé par Pierre Barnérias, un spécialiste du genre ?  Pour s'attaquer à la gestion de l'épidémie de Covid-19 en France, le film adopte tous les codes du documentaire : interviews d'une série de "spécialistes", personnel soignant, ancien ministre, sociologues... Surtout, il part de constats et de questions  qu'une majorité de gens partagent. Sauf qu'il s'en sert pour instiller le doute, ouvrir des hypothèses en forme de soupçons, les méthodes habituelles du complotisme. Ce que démonte avec talent le Youtubeur Vincent Verzat dans les vidéos ci-dessous.

"HOLD-UP sème le doute plus que nous aide à y voir clair, et qui sème le doute récolte le complot", résume Vincent Verzat, dont la chaîne Partager c’est sympa, de plus en plus suivie, décrypte et dénonce de façon alerte et radicale les logiques nuisant aujourd'hui au social, à l'environnement, la démocratie... "La vérité n’est pas un camp mais un chemin, il ne s’agit pas de s’enfermer dans une vérité mais de cheminer pour en voir toujours plus", dit aussi très justement Vincent Verzat : une réflexion qui vaut pour quiconque cherche à s'informer sans préjugé. Voir aussi la campagne de financement participatif sur Tipee.
vocal_003_9.mp3 Vocal 003.mp3  (891.89 Ko)





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 18






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires