Vu, Lu, Entendu...

19/11/2020

Covid 19 : en deux vidéos, un démontage percutant du film complotiste "Hold Up"



Comment réagir au complotisme du "documentaire" Hold-up retour sur un chaos, réalisé par Pierre Barnérias, un spécialiste du genre ?  Pour s'attaquer à la gestion de l'épidémie de Covid-19 en France, le film adopte tous les codes du documentaire : interviews d'une série de "spécialistes", personnel soignant, ancien ministre, sociologues... Surtout, il part de constats et de questions  qu'une majorité de gens partagent. Sauf qu'il s'en sert pour instiller le doute, ouvrir des hypothèses en forme de soupçons, les méthodes habituelles du complotisme. Ce que démonte avec talent le Youtubeur Vincent Verzat dans les vidéos ci-dessous.

"HOLD-UP sème le doute plus que nous aide à y voir clair, et qui sème le doute récolte le complot", résume Vincent Verzat, dont la chaîne Partager c’est sympa, de plus en plus suivie, décrypte et dénonce de façon alerte et radicale les logiques nuisant aujourd'hui au social, à l'environnement, la démocratie... "La vérité n’est pas un camp mais un chemin, il ne s’agit pas de s’enfermer dans une vérité mais de cheminer pour en voir toujours plus", dit aussi très justement Vincent Verzat : une réflexion qui vaut pour quiconque cherche à s'informer sans préjugé. Voir aussi la campagne de financement participatif sur Tipee.
vocal_003_9.mp3 Vocal 003.mp3  (891.89 Ko)






Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 13






Le billet de la semaine

​Que d'histoires...


Jeudi soir 18 septembre 2010. Un clic et Marcelle, Simon, Francis,  Magali, Vincent... se retrouvent soudain sur le net, partageant passions et combats, idées et énergie. Ils, elles, ont 22 à 88 ans, sont retraité.e.s de La Poste, fermier écolo, éducateur, cheffe d'entreprise, étudiant. Leurs histoires, ordinaires et si peu banales, sont les premières d'une longue série : 478 exactement dix ans plus tard sur le webmagazine, les blogs, les livres, le webdoc. Des centaines de milliers de lecteurs sont passés, se sont arrêtés sur l'une ou l'autre, y ont puisé des moyens pour surmonter le désenchantement ambiant, leur sentiment d'impuissance, imaginer, créer déjà un monde un peu meilleur. Alors, bien sûr, on va continuer. Ces dix ans sont une étape. Un travail est engagé pour consolider économiquement le projet pour le transmettre dans les années prochaines à une génération plus jeune. Cette fois encore, les lectrices et lecteurs, devenus sociétaires, nous y aideront. Et contre les virus qui accablent les humains, Histoires Ordinaires va continuer avec tant d'autres à propager le meilleur des vaccins, l'engagement.

Michel Rouger
vocal_001_13.mp3 Vocal 001.mp3  (695.58 Ko)


19/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires