Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
01/06/2017

Communiquons



Le train de la communication file à grande vitesse et ces jours-ci la SNCF ne l'a pas raté. En transformant ses TGV en inOUI, elle a enflammé la blaguosphère. Le service public, en ces temps moroses, doit aussi faire rire. Sauf que c'est très sérieux : il s'agit d'« une promesse aspirationnelle », disent les communicants boute-en-train. Surtout d'une déclinaison des Oui - Ouigo, Ouibus, Ouicar... -, soulignent les béni oui oui du marketing. Mais alors, pourquoi pas Ouitgv ? Moins rigolo. C'est comme ça qu'Air France a aussi créé Hop ! Ou que les locataires HLM rennais payent leur loyer à Néotoa. Tout cela devrait inspirer les candidats à la députation, de droite et de gauche, qui cherchent à embarquer ensemble dans le train Macron. Hop ! Tous sous le même toa. C'est inoui, non ? 



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

"Décivilisation" - 07/06/2023

Oyez, Oyez - 25/05/2023

La preuve par Neuf - 15/04/2023

Les Neuf - 13/04/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles