17/07/2013

Chuut...



Ce 17 juillet, le gouvernement a lancé une révolution bureaucratique : une non-réponse de l'administration équivaudra à un oui. « Silence vaut accord », tel est le principe. Souhaitons qu'aucune demande de port d'arme ne tombe sur un fonctionnaire distrait ! Mais attendons, sans impatience, les textes d'application. Et, présentement, dans la torpeur de cet été radieux, laissons plutôt monter en nous l'opportune pensée : « Silence vaut accord. » Fermer les écoutilles. Poser enfin un silencieux sur le chien de ma voisine et sur ces piaillardes mouettes de Saint-Malo. S'arrêter. Méditer. Zen, je suis zen, je suis silence, tout est accord en moi et autour de moi. Ainsi à vide, repartir à la plage à l'heure où le soleil se couche, où les pipelettes s'éloignent. S'asseoir sur le rocher. Et, oubliant la radio, les calembredaines des Tapie et des Guaino, regarder le fond de l'eau pour mieux entendre remonter le chant des bigorneaux...

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

​Hommage impérial


C’est la semaine de Napoléon, soit. Mais difficile ici de  peser les exploits et les égarements du brillant fiston de Charles Bonaparte et Letizia Ramolino. Difficile aussi de  répondre à la question : puisque derechef « nous sommes en guerre », comme a dit l’actuel chef de l’État, qu’aurait fait la Grande Armée sans masque puis sans vaccin sinon de battre encore en retraite ? Rendons donc plutôt hommage aux grognards, voltigeurs, fusiliers, grenadiers… aux 680 000 soldats partis se geler puis agoniser en Russie bernés par la propagande bonapartiste ou partis risquer leur vie pour nourrir leur famille. Ce qui en fait des héros éternellement contemporains. 

Michel Rouger
210506_hommage_imperial.mp3 210506 hommage impérial.mp3  (809.92 Ko)


06/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires