Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
17/07/2013

Chuut...



Ce 17 juillet, le gouvernement a lancé une révolution bureaucratique : une non-réponse de l'administration équivaudra à un oui. « Silence vaut accord », tel est le principe. Souhaitons qu'aucune demande de port d'arme ne tombe sur un fonctionnaire distrait ! Mais attendons, sans impatience, les textes d'application. Et, présentement, dans la torpeur de cet été radieux, laissons plutôt monter en nous l'opportune pensée : « Silence vaut accord. » Fermer les écoutilles. Poser enfin un silencieux sur le chien de ma voisine et sur ces piaillardes mouettes de Saint-Malo. S'arrêter. Méditer. Zen, je suis zen, je suis silence, tout est accord en moi et autour de moi. Ainsi à vide, repartir à la plage à l'heure où le soleil se couche, où les pipelettes s'éloignent. S'asseoir sur le rocher. Et, oubliant la radio, les calembredaines des Tapie et des Guaino, regarder le fond de l'eau pour mieux entendre remonter le chant des bigorneaux...

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Soldes - 20/01/2022

Le cochon - 13/01/2022

Merdique - 06/01/2022

Le trompettiste - 16/12/2021

Une tuerie - 09/12/2021

Fin de mois - 02/12/2021

Ils étaient 27 - 25/11/2021

​Les - 17/11/2021

Greenwashing machine - 04/11/2021

Choix mortels - 28/10/2021

L'audace - 20/10/2021

Errance zemmourienne - 14/10/2021

Pandore - 07/10/2021

Au nouveau pourboire - 01/10/2021

Quoi ? ! - 20/09/2021

Piqûre de rappel - 16/09/2021

Risque de récidive - 18/08/2021

1 2 3 4 5 » ... 24

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient