06/05/2019

Akiro, un album "tous ensemble"



akiro.mp3 Akiro.mp3  (3.05 Mo)

Créer un album jeunesse en associant des CM1/CM2 et des élèves de l’unité d’enseignement pour autistes, à l’école des Clôteaux de Rennes, tel était le pari de l’Amisep, association bretonne qui agit pour l’insertion sociale et professionnelle. Elle a confié aux Ateliers Art terre la conception et la mise en oeuvre de ce projet. Durant 6 mois, tous les enfants ont contribué avec leur singularité et leurs talents spécifiques à une création collective concrète et joyeuse, à leur image. En mai 2019, les nombreux ateliers ( sculpture, peinture, décors, photographies ) aboutissent à la parution de l’album Akiro pour juin 2019.

L'histoire ? Akiro, un petit renard, est seul, hors de la ville, rejeté par les habitants. Un jour, il entend au loin des cris et des pleurs. Que se passe t-il ? Dans les rues, il ne voit personne. juste une inscription sur le mur d’une maison : au secours…

N’écoutant que son courage, il décide donc de partir à la recherche des habitants. Il va traverser des contrées inconnues, peuplées de monstres mais aussi de bons génies, prêts à l’aider dans son périple… Une belle histoire sur la confiance en soi et le courage qui font grandir.

A noter que ce livre jeunesse est destiné aussi aux enfants dyslexiques, dans la lignée de Bassima et Skita, les précédents ouvrages des Ateliers Art terre.

Souscription et commande
Sculptures – Photographies – les élèves de l’école sous la direction artistique des Ateliers Art terre
36  pages – Format : 24 cm x 24 cm –
Prix : 8 € en souscription au lieu 10 €

Commande : Ateliers Art Terre
11 bis rue de la Frébardière - Bätiment B - Atelier 20
35510 Cesson-Sévigné
Tél 06-08-53-88-55



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 16






Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires