10/03/2021

A lire : pour en finir avec les idées fausses sur les migrations



A lire : pour en finir avec les idées fausses sur les migrations
20210318_pour_en_finir_avec_les_idees_fausses__2_.mp3 20210318 Pour en finir avec les idées fausses (2).mp3  (2.32 Mo)

« Il y a de plus en plus de migrants, migrer, c’est une affaire d’hommes, les migrants sont pour la plupart des personnes pauvres… » Sophie-Anne Bisiaux, chercheuse et militante associative, décrypte et déconstruit 60 idées fausses sur les migrations, « pour sortir des discours qui laissent croire qu’une politique d’accueil est impossible. »
 
Dans le contexte particulier de la prochaine campagne présidentielle, les discours d’inquiétude et de crispation, voire de rejet, à l’égard des migrants, réfugiés, exilés et étrangers, risquent d’occuper une large partie de l’espace médiatique. Pour l’auteure, il paraît indispensable de « répondre à ces discours, ce qui suppose dans un premier temps de les écouter et de les décrypter. » C’est ce que cet ouvrage, paru aux Éditions de l’Atelier, propose de faire en examinant et en analysant les préjugés, les représentations fausses et les idées reçues sur les migrations, pour les déconstruire point par point. 
 
En réponse aux détracteurs de toute politique d’accueil, mais aussi à tous ceux qui hésitent ou qui s’inquiètent, ce livre propose un tour d’horizon des migrations en mettant à la disposition des lecteurs un très grand nombre d’informations, de chiffres, de données et de faits. Organisé par thématiques et rédigé dans un style très accessible, l’ouvrage s’attache à prendre le contrepied de 60 idées fausses, pour convaincre que l’accueil des exilés est non seulement possible, mais surtout souhaitable. L’ouvrage a été réalisé en partenariat avec une vingtaine d’associations et d’organisations impliquées sur la question des migrations. 
 
Les États Généraux des Migrations rassemblent des centaines de collectifs et d’associations locales ou nationales présentes sur le terrain aux côtés des personnes étrangères victimes des politiques actuelles. Partout en France, ces acteurs se concertent et organisent des événements publics pour dénoncer la politique actuelle, accompagner les personnes concernées et être force de proposition afin d’obtenir un changement radical de la politique migratoire. 
 
« En finir avec les idées fausses sur les migrations »
de Sophie-Anne Bisiaux – préface de François Héran
Éditions de l’Atelier, 208 pages
Prix : 8 €

TR


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 18