Vu, Lu, Entendu...

02/02/2017

A Lire : "Des mots de tous les jours : liberté, égalité, fraternité"



A Lire : "Des mots de tous les jours : liberté, égalité, fraternité"
L'association "Mémoires Vives en pays de Redon" vient de faire paraître Des mots de tous les jours : liberté, égalité, fraternité" réalisé à partir de vingt témoignages de citoyens et citoyennes appelés à dire ce que représentent pour eux les trois valeurs républicaines. Celles-ci s'incarnent ainsi dans le quotidien.

L'ouvrage vient couronner la démarche initiée par le député d'Ille-et-Vilaine Jean-René Marsac à la suite des attentats :  « La situation internationale et les agressions dont la France a été la cible en 2015 et 2016 doivent nous amener à réaffirmer les valeurs qui nous réunissent », a-t-il dit en lançant cette initiative qui se veut une « invitation à l'action et la réflexion ».

C'est dans cette démarche que s'inscrit aussi le blog Liberté, Egalité, Fraternité, qu'en disent les citoyens ? associé à Histoires Ordinaires, partenaire de l'opération avec Radio Laser

Les interviews ont été réalisées en 2016 par Tugdual Ruellan (voir son blog), avec Isabelle Le Chevalier, Rozenn Geffroy, Monique Pussat-Marsac, Jean-Yves Geffroy, Joël Regnault, Raphaël Schmidt, Marcel Lunel. A noter aussi la participation des élèves du collège Bellevue de Redon pour les dessins.

L'ouvrage est vendu 10 €, le bénéfice étant reversé à l'opération "Territoire zéro chômeur de longue durée" de Pipriac - Saint-Ganton.

Pour se procurer l'ouvrage, télécharger le bon de commande



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 14






Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires