27/12/2012

2013



Et si 2013 était une bonne année ? C'est à souhaiter ! Et pas seulement pour le vin, élément essentiel mais quand même secondaire de la soif absolue : le bonheur de l'humanité. Bonne Année à vous qui avez adhéré ces dernières semaines à l'association Histoires Ordinaires et à celles et ceux qui les rejoignent ces jours-ci : grâce à ce soutien, des pigistes ajouteront en 2013 leurs reportages à ceux des bénévoles de l'équipe. Bonne Année à nos milliers de lectrices et lecteurs, fidèles ou de passage, qui cueillent, pour aller la partager avec d'autres, l'énergie de ces gens ordinaires pas banals qui peuplent le site. Bonne Année à tous. « Et d'abord la santé ! », comme on dit le 31 décembre à minuit, entre guirlandes et champagne. Sans penser à ceux qui vont la perdre en 2013 au Kivu,en Syrie, en Palestine, dans nos rues...

Michel Rouger 




1.Posté par patrick le 28/12/2012 14:05
Bonne année 2013, à l'équipe d'Histoires Ordinaires

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

Chaud-froid - 10/02/2021

​Désobéir - 27/01/2021

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires