Le billet

18/02/2016

​Une semaine d'examens



En pleines vacances scolaires, c'est la période des examens. Après un oral de douze heures chez le juge d'instruction, Nicolas Sarkozy a été mis en examen mardi pour financement illégal de la campagne de 2012. En même temps, au manoir des Le Pen à Saint-Cloud et au siège du FN à Nanterre, les enquêteurs ont examiné comptes, égoûts et tuyauteries, soupçonnant que vingt assistants de députés européens FN bossent en fait pour le parti. En clair, détournent nos impôts. Sur un  autre sujet, se résignant enfin à l'examen critique du Pacte de Responsabilité, le Premier ministre, Manuel Valls, a dû convenir qu'en fait le patronat avait lu aubaine et opportunité. Enfin, dire avec une semaine de recul que le remaniement ministériel, loin d'être un bricolage pré-électoral, est bon pour le gouvernement et les Français ne résiste pas à l'examen. Rude tâche pour l'électeur chargé au final d'apprécier ça. 

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires