Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
26/04/2016

​Moi, Président...



« Moi, président de la République » : tout le monde se souvient de l'anaphore historique du candidat Hollande en mai 2012 à la veille de son élection. Moi, président, quinze fois redit, un élan lyrique indépassable. Beaucoup s'en moquent encore. À tort. Il ne faut pas se moquer. Si François Hollande laisse quelque chose en héritage, c'est bien cela. Un an avant l'élection du prochain Moi, ils sont une bonne trentaine – un record – à s'y voir, dans leurs rêves, dans leur miroir : Moi, président.. Au début, on se dit toujours : « L'élection, une bonne occasion pour faire connaître mes idées ». Puis le Moi se met à gonfler. Les sondages vous donnent 1 % et alors ? François Hollande était parti bien bas, lui aussi. Tout est possible. La vérité, c'est qu'il y a 66 millions de Français, et moi et moi et moi

Michel Rouger




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Message anglais - 06/06/2024

Coloniale attitude - 22/05/2024

Entracte - 08/05/2024

Cours Gabriel, cours - 25/04/2024

Bossez ! - 10/04/2024

Le boxeur - 28/03/2024

Le cochon - 14/03/2024

Cirque - 29/02/2024

Doléances - 15/02/2024

Nausée - 01/02/2024

Stanislas - 18/01/2024

​Incendiaires - 30/11/2023

Drapeaux blancs - 16/11/2023

Neutre - 01/11/2023

Notre guerre - 18/10/2023

Ah, punaise - 05/10/2023

Dimanche, on vote ! - 21/09/2023

Blues - 07/09/2023

L'avion - 21/06/2023

1 2 3 4 5 » ... 27

L'enquête des lecteurs


"Les gens qui ne sont rien"
Dans ce voyage, un reporter fait partager le meilleur de ses rencontres. Femmes et hommes  de  toutes contrées, des cités de l’Ouest de la France aux villes et villages d’Afghanistan, d’Algérie, du Sahel, du Rwanda, de l’Inde ou du Brésil, qui déploient un courage et une ingéniosité infinis pour faire face à la misère, aux guerres et aux injustices d’un monde impitoyable. 280 pages. 15 €.

Et neuf autres ouvrages disponibles