Le billet

​L'Étranger, toujours


07/10/2019




Comme une fatalité. Chaque élection présidentielle apporte sa méprise. Ainsi le jeune Président élu en mai 2017 a aussitôt muté en vieux politicien utilisant les ficelles les plus usées. Revoilà l'immigration. Alors qu'elle n'est pas apparue dans les priorités des Gilets Jaunes et du Grand débat national, le Président pousse le sujet, impose aux députés et sénateurs d'en débattre, empoisonne les esprits en alléguant que le droit d'asile est détourné par des réseaux. L'Étranger pris en otage, toujours. Le président pourrait rappeler les faits. Citer les chiffres réels. Démontrer la capacité d'accueil du pays des Droits de l'homme aujourd'hui parmi les mal classés de l'Union européenne. Souligner que personne ne quitte son pays sans déchirement. Que le migrant arrive exténué, martyrisé en chemin. S'appuyer surtout sur l'esprit d'accueil qui se manifeste dans toute la France. Cela ferait un beau discours politique, qui grandirait le pays  et le candidat à la Présidentielle de 2022 descendu aujourd'hui sur le terrain de l'extrême droite pour en faire son seul challenger.

Michel Rouger

l__etranger.mp3 L'Etranger.mp3  (1.69 Mo)






1.Posté par bouju martine le 13/10/2019 12:51
pleinement d'accord N’oublions surtout pas la phrase de feu Mr Rocard! On ne peut pas...misère du monde!!! un bon bouclier et un bon espace pour les votes !

2.Posté par Leger le 20/10/2019 19:31
ah que oui; cent pour cent ok
et si il essayait l'expérience d'un migrant!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

Paravents - 20/02/2020

La bonne éducation - 13/02/2020

Retraitons - 06/02/2020

​UIPP - 31/01/2020

Etiquettes - 23/01/2020

La peine au travail - 16/01/2020

Violence d’État - 09/01/2020

​Les vœux - 19/12/2019

​Aux Actualités - 12/12/2019

​Juste - 05/12/2019

​​Vendredi culte - 27/11/2019

​Notre carte - 21/11/2019

​Marché colonial - 08/11/2019

​La trêve - 30/10/2019

​Le Peuple - 24/10/2019

​Méditation - 02/10/2019

​Hissez haut - 25/09/2019

1 2 3 4 5 » ... 18


Le billet de la semaine

Merci Mustapha. Courage.

La France, qui a vite fait de s’apitoyer sur la détresse des Afro-Américains, semble découvrir qu’elle a elle-même ses Afro-Franciliens fauchés plus que tout autre par le Covid-19. Une visite présidentielle ne saurait effacer une honte républicaine qui court depuis des décennies malgré tous les rapports et les S.O.S.. Autant que le Covid-19, c’est le virus de la pauvreté qui tue aujourd’hui en Seine-Saint-Denis. Parce que le pauvre, ici comme à New-York comme partout, est mal logé, mal nourri et ne peut guère se confiner. Car il faut bien s’entraider et prendre les transports pour bosser. Pour   nettoyer, livrer, soigner, servir ceux qui vont mieux, vont bien et ne vous regardent pas sinon de très haut. Mustapha, Fatima, Boubacar... La grande crise, au moins, vous rend visibles car indispensables. Espérons que vous ne soyiez pas encore victimes demain d’un virus tenace que vous connaissez bien : l’oubli. 

Michel Rouger

09/04/2020

Nono

Newsletter