Le billet

​Escalades


31/05/2018




Sitôt après avoir vu un jeune Africain sans papier escalader  quatre étages pour sauver un petit Français, des personnalités de tous bords, chef de l'État en tête, ont, par un geste réflexe, grimpé quatre à quatre l'échelle de l'hypocrisie. Pourchassé le matin, Mamoudou Gassama est devenu un héros le soir. Promis à l'expulsion ou à galérer des années pour pouvoir vivre parmi nous, le voilà bientôt Français, le graal colonial pour l'Africain. La bravoure de Mamoudou Gassama était pourtant connue : il a quitté les siens et pris la route, défié la mort pour traverser le désert et la mer, encaissé la violence des passeurs, escaladé les murailles de la forteresse Europe, celles de la police et des mentalités. C'est la bravoure de tous les migrants. Ceux que le pouvoir français rejette comme jamais, ceux que l'on aperçoit suspendus au-dessus de l'abîme et qu'on laisse tomber. 

Michel Rouger

2018_05_31_escalades.mp3 2018 05 31 Escalades.mp3  (1.51 Mo)







1.Posté par turquety anne-marie le 31/05/2018 22:42
Merci Michel,. C'est vraiment ce que je pense aussi..

2.Posté par Mouillé le 03/06/2018 05:23
J'ai mal à ma France

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

Déraciner la haine - 20/02/2019

​« Liberté ! » - 06/02/2019

​Patrons en lutte - 30/01/2019

L'espoir, enfin - 25/01/2019

​2018, la révolte - 13/12/2018

La panne - 06/12/2018

Chaussée glissante - 15/11/2018

Les vieux - 16/10/2018

​Quartier sensible - 04/10/2018

​L'œuf - 27/09/2018

​Le vieux Marcheur - 20/09/2018

Le changement - 06/09/2018

Un été français - 16/07/2018

​Patronat - 05/07/2018

​Buuuuuut ! - 27/06/2018

​Naufrage - 21/06/2018

Dingue - 15/06/2018

1 2 3 4 5 » ... 16


Le billet de la semaine

Déraciner la haine

Des foules se sont formées mardi soir contre le pire. Alors qu'elles étaient appelées par toutes les forces politiques, ont-elles été cependant à la hauteur de la haine absolue de l'Autre, de son humanité, de la haine de soi que représente l'antisémitisme ? Sûrement pas. Comme si le pays se sentait instrumentalisé. Devinait qu'on voulait étouffer la protesation sociale exprimée par les Gilets Jaunes en exploitant la barbarie de quelques individus ou groupuscules de l'ultra droite. L'injonction morale outil de pouvoir contre les urgences sociales. Les jeunes des quartiers renvoyés à leurs origines religieuses ou culturelles connaissent bien cette hypocrisie de même que les chômeurs enchaînés à leur responsabilité individuelle. Or, l'Histoire a montré que la bête immonde se vautre dans les crises sociales, les oppressions. C'est là qu'il faut déraciner la haine. Face au regain d'antisémitisme, des voix juives méritent particulièrement d'être écoutées, celle par exemple de l'Union juive française pour la paix

Michel Rouger

20/02/2019

Nono

Newsletter