Le billet

10/12/2020

​Climat(s)



Cinq ans après l'historique Accord de Paris sur le Climat, la maison brûle toujours et l'on regarde ailleurs comme disait Jacques Chirac, champion lui-même du dire pour ne rien faire. Ailleurs, pas tout-à-fait. Les citoyens s'activent, les idées vertes ont progressé aux municipales, le gouvernement lui-même a verdi son action. Mais le climat politique s'enflamme surtout sur bien d'autres choses. Sur la violence, blacks blocs casseurs contre policiers frappeurs, sur un hasardeux « séparatisme », islamistes arriérés contre laïcards archaïques. Des débats pollués qui, la Présidentielle approchant, risquent d'échauffer de plus en plus les esprits. C'est ainsi que la belle idée démocratique de la Convention citoyenne pour le Climat est en train de faire long feu, étouffée par les choix d'un Président moins méprisant pour le PDG du géant pollueur Amazon que pour les 150 citoyens qui ont bûché depuis un an. Drôle de climat décidément alors que la pandémie  – 1,5 millions de morts aujourd'hui – est un immense appel au changement.

Michel Rouger
vocal_001_billet.mp3 Vocal 001 Billet.mp3  (569.01 Ko)



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Séparatisme - 19/01/2021

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires