09/06/2016

​Buuuut !



10 juillet. Nous y sommes. En finale. Depuis un mois, la victoire est en nous. Soudain, Griezmann marque ! Hollande jaillit de son siège : « Buuuut ! » Il part embrasser Juppé et Sarkozy. Non, ça, c'est une feinte : l'Euro, c'est sa victoire à lui, lui seul. Sûr, il va remonter au score des sondeurs. Le prochain tournoi dans un an, ça va déchirer. L'équipe socialiste au maillot sans poing ni rose devra suivre. Trop de jeu collectif nuit. Ras-le-bol des collectifs de syndicalistes agitateurs, de députés frondeurs, de CRS frappeurs. Ce sera son combat. Il va tous les tacler, les dribler. Crochet tout à droite pour écarter Le Pen, débordement tout à gauche pour lâcher Mélenchon, et que je te repique côté droit pour affronter Juppé. Devant les micros, à la mi-temps, il attaquera même l'argent du foot pour emballer le public. Et à la 90e mn, but. Par un trou de souris. Le foot fera toujours rêver.

Michel Rouger




1.Posté par Bouju Martine faire votre connaissance le 14/06/2016 21:54
quand on a chez soi un fou
de foot, on aimerait, de temps en temps des mi-temps plus longues!
amicalement Martine BOUJU

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

Non, Chef - 01/07/2021

​La panne - 24/06/2021

Dimanche soir - 17/06/2021

​Libertés - 10/06/2021

​Campagne - 03/06/2021

Palestine - 12/05/2021

Surprise ! - 29/04/2021

Fou - 22/04/2021

Bientôt la fête - 15/04/2021

Moderna - 08/04/2021

Poison - 31/03/2021

​Ouvrons l’œil - 18/03/2021

​Condamnés - 02/03/2021

​Les Martiens - 24/02/2021

Chocolat - 17/02/2021

1 2 3 4 5 » ... 24






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires