Le billet

30/11/2017

​A la mode, la veste Dussopt



Le mercredi 22 novembre, le député socialiste Olivier Dussopt s'oppose au projet de budget du gouvernement. Le vendredi 24, il est nommé sous-ministre. Le Lundi 27, il défend le projet de budget du gouvernement. L'un des plus beaux retournements de veste dans l'Histoire de la République selon les experts en trahison politique. Par le passé, on a souvent vu de vrais-faux socialistes s'avancer masqués. Avec l'arrivée de Macron l'enchanteur, les masques sont tombés. Retourner sa veste est devenu tendance. Mais ça manquait d'allure. Olivier Dussopt, lui, le fait avec éclat, va fièrement à la soupe. Le bébé PS qui gravit les marches depuis ses 24 ans n'allait pas rater celle-ci. Demain, il défendra donc aussi les 120 000 suppressions d'emplois de fonctionnaires qu'il condamnait hier. D'emblée, le voilà au diapason des autres anciens camarades prêts à l'adouber dans un parti plus proche de la démocratie chinoise que des primaires socialistes. Le sous-ministre et ses amis prendront-ils pour autant une veste aux prochaines élections ? Les citoyens, affligés, risquent surtout d'aller un peu moins voter.

Michel Rouger



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​Les Réseaux - 14/01/2021

Les artistes - 17/12/2020

​Climat(s) - 10/12/2020

​Capitalisme bio - 03/12/2020

​Essentiel - 26/11/2020

​? - 05/11/2020

​Ok, c'est bon... - 30/10/2020

​Democratic Circus - 14/10/2020

​Stop - SUVisme - 08/10/2020

Couché ! Pas bouger - 01/10/2020

J – 17 - 08/09/2020

Le Masque - 02/09/2020

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

1 2 3 4 5 » ... 23






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires