Vu, lu, entendu... Amériques

Reconstruire Haïti (webdoc)


20/06/2014



Vous avec l'impression d'avoir beaucoup lu et vu sur les malheurs d'Haïti et d'être dérouté ? Alors, découvrez le "reportage-fiction" multimédia réalisé par Jean Abbiateci, Florent Maurin, Pierre Morel et Perceval Barrier avec le soutien de Rue89.  C'est une fiction car vous êtes invités à reconstruire vous-mêmes Haïti, à faire les bons choix ! Mais c'est un reportage, riche d'informations multiples que vous découvrez à chacun de  vos choix.

« Reconstruire Haïti », au fil de six chapitres, nous emmène dans les usines textiles et électroniques, à la rencontre des pompiers de Port-au-Prince et des agro-écologistes des campagnes haïtiennes. On y parle aussi de zones franches, d’importations de riz américain, d’accords textiles, de fuite de cerveaux… 
Sans sombrer dans le pessimisme habituel : ce reportage vise aussi à mieux faire « comprendre que la situation de pauvreté que vit Haïti (mais aussi bien d'autres pays dans le monde) n'a rien d'une fatalité », souligne Jean Abbiateci,.
 
 
 





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Février 2015 - 17:22 Indignation sélective







Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Le mal des soignants

Un mal ronge le milieu de la santé : la violence sur les jeunes en formation. Un nouveau diagnostic révèle même un aggravation chez les futurs infirmier.e.s. Ils se déclarent stressés (78%), épuisés psychologiquement (62%), usagers parfois de psychotropes (27%) et pas seulement à cause du poids des études ou de la précarité qui les oblige à bosser : ils se disent aussi victimes de discriminations (36,5%), de harcèlement (33,4%)... Le milieu n'a jamais été d'une grande douceur mais l'austérité injectée à haute dose depuis des années a mis les soignants eux-mêmes sous tension. Le mal frappe à tous les étages mais le principal c'est que les comptes de la Sécurité Sociale, eux, se portent mieux. 

Michel Rouger

21/09/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"