Vu, lu, entendu... Amériques

Reconstruire Haïti (webdoc)


20/06/2014




Vous avec l'impression d'avoir beaucoup lu et vu sur les malheurs d'Haïti et d'être dérouté ? Alors, découvrez le "reportage-fiction" multimédia réalisé par Jean Abbiateci, Florent Maurin, Pierre Morel et Perceval Barrier avec le soutien de Rue89.  C'est une fiction car vous êtes invités à reconstruire vous-mêmes Haïti, à faire les bons choix ! Mais c'est un reportage, riche d'informations multiples que vous découvrez à chacun de  vos choix.

« Reconstruire Haïti », au fil de six chapitres, nous emmène dans les usines textiles et électroniques, à la rencontre des pompiers de Port-au-Prince et des agro-écologistes des campagnes haïtiennes. On y parle aussi de zones franches, d’importations de riz américain, d’accords textiles, de fuite de cerveaux… 
Sans sombrer dans le pessimisme habituel : ce reportage vise aussi à mieux faire « comprendre que la situation de pauvreté que vit Haïti (mais aussi bien d'autres pays dans le monde) n'a rien d'une fatalité », souligne Jean Abbiateci,.
 
 
 





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Février 2015 - 17:22 Indignation sélective







Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Régime

Tous au régime, répètent les journaux. Pas pour nous aider à amincir des corps trop débordants l'été venu. Là, c'est trop tard. Non, le régime, c'est la métaphore préférée des médias pour rendre légers les choix brutaux des gouvernants. Au "régime", ou à la « "diète", les collectivités locales, l'État, la Sécu. Ou bien, pour changer : L'État "réduit son train de vie", "se serre la ceinture". Etc. Trop gras, trop gros, que fondent tous ces milliards en trop ! Bien sûr, les médias pourraient titrer sur les victimes de ces régimes à répétition, les mal soignés, les mal logés. Sur les firmes privées qui font du gras sur des services jusqu'ici gratuits. Ou encore sur les immenses besoins non satisfaits. Eloignés du réel, ils soutiennent au contraire par de doux euphémismes les idéologues de l'impôt allégé et de la diète publique.

Michel Rouger

20/07/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"