Connectez-vous

Le billet de la semaine

​La Courbe

Moins 0,3 %. La correction cabalistique pratiquée en juin par Pôle Emploi ne doit pas tuer la grande question : la courbe du chômage descend-elle enfin ? À moins de deux ans de la Présidentielle, la température monte chez les politiques. Courbé sur la Courbe qui refusait de courber depuis son arrivée à l'Élysée, François Hollande trépigne : baisse mais baisse donc ! À l'opposé, les Sarkozy, Juppé, Le Pen se tracassent : monte, remonte ! Il est évident en effet que les Français voteront  en 2017 en regardant la Courbe. Certains leur disent qu'elle ne signifie rien, que la Courbe baisse en Grande-Bretagne pendant que celles des inégalités et de la pauvreté grimpent à la vitesse de Froome dans une étape des Pyrénées. Non. Les Français croient à la courbe du chômage, c'est sûr. S'y accrochent quand ils commencent à décrocher. C'est pourquoi ils se déplacent en masse pour aller voter. 

Michel Rouger

30/07/2015

Nono


Newsletter