HANDICAPÉ-E-S, ET ALORS ?

Loïc a l’abeille qui lui colle à la peau
« Aux yeux du monde », un film à voir
Tous les articles d'Histoires Ordinaires

Dans nos blogs

Palestiniennes et israéliennes : la marche des mères pour la paix






Le billet de la semaine

​Attention au virusse

Si l'on est fort préoccupé par les virus de la grippe H3N2 (chez les humains) et H5N8 (chez les volailles), il convient de s'alarmer davantage encore de la contagion du virus russe, dit aussi virusse ou agent Vladimir. Il est difficile à combattre. Il n'emprunte pas les transports routiers, amicaux ou amoureux mais les autoroutes numériques et autres liaisons clandestines. Il n'attaque pas l'organisme mais les comportements. Principaux signes : brutalité, toute-puissance, xénophobie, tropisme russe. Donald Trump, le nouveau président des États-Unis, est infecté. Le 7 mai prochain, la France pourrait avoir deux candidats à la présidence contaminés : Marine Le Pen et François Fillon. L'agent Vladimir se glisse dans les familles, les bistrots ou les salons branchés, partout où l'on constate un ramollissement de la citoyenneté, de nos défenses immunitaires républicaines. Seule riposte au virus : de la liberté, de l'égalité, de la fraternité, matin, midi et soir, en dépassant les doses aujourd'hui trop couramment admises.

Michel Rouger

12/01/2017

Nono




Webdoc "Les 11 de Saint Péran"







Newsletter