Connectez-vous

Le billet de la semaine

Allons-z-enfants

Quinze jours après les attentats, le général-président Hollande a sonné la charge sur le front républicain : re-fon-dons l'école. Voilà une riposte-surprise ! Cela fait bien quarante ans que notre école républicaine fait naufrage dans les banlieues populaires frappées par la violence des inégalités qu'engendrent les mutations économiques et un racisme inavoué. Refonder l'école en urgence est un terrible aveu. 40 ans d'échec scolaire gouvernemental : 20 morts. Pourquoi les dirigeants politiques, partout et depuis toujours, attendent-ils ainsi les drames pour intervenir vraiment ?  Les solutions, depuis longtemps, sont aussi connues que les problèmes. À défaut d'avoir agi, on court le risque, aujourd'hui à chaud, de sur-réagir. N'entendez-vous pas, déjà, dans nos campagnes, les enfants de la Patrie s'égosillant tout petits  : « Mar-chons, mar-chons, qu'un sang im-pur abreu-eu-ve nos sillons... » ? Belle éducation. 

Michel Rouger

 

22/01/2015

Nono


" Un parfum de victoire "



Newsletter