Histoires Ordinaires parle des anonymes, des invisibles, qui étonnent




Reporter de guerre, une campagne choc de RSF





Le billet de la semaine

​Musique !

Alors les musiciens sont arrivés. 100, puis 200, puis 300. Au total 350. Ils ont pris place. Place de la République. Des  jeunes musiciens républicains, pas de la Garde Républicaine. Ils ont amorcé Le Nouveau Monde. La symphonie a envahi la nuit parisienne pour une nouvelle Nuit Debout. Elle a étouffé la cacaphonique pollution automobile, effacé le tapage médiatique, recouvert le fracas des casseurs et CRS, brisé les chaînes du terrorisme et de l'état d'urgence, éclipsé le chahut des députés le mercredi, l'assourdissante impuissance des gouvernants. L'Orchestre debout pourrait revenir pour jouer cette fois la 9e Symphonie de Beethoven  ou le Choeur des esclaves de Verdi. Et si un nouvel air envahissait ainsi toutes les grandes places de France,  un air de nouveau monde ?

Michel Rouger 

25/04/2016

Nono




Webdoc "Les 11 de Saint Péran"








Newsletter