Connectez-vous

Le billet de la semaine

​Allo, j'écoute ?

On l'entend tous ces jours-ci : le gouvernement Valls-Hollande se met ardemment à l'écoute des Français. D'un maximum de Français. Les grandes oreilles des services de renseignements s'apprêtent à se poser sans entrave sur nos lignes. Les esgourdes policières hissent pavillon. Au nom des libertés, des juges pourront toujours essayer de parasiter : ils sont en laisse. L'UMP applaudit : voilà un signal fort. Quant à Marine Le Pen, elle rêve un peu plus au jour où elle pourra utiliser ça. Les démocrates peuvent quand même espérer dans les troubles d'audition, la lenteur de réaction du pouvoir. Ainsi, le gouvernement était à priori à l'écoute de Radio-France. De partout, jour après jour, le téléphone a sonné. Dans le vide. Puis est venue une réponse embrouillée. Résultat : un mois de grève historique. L'écoute des gouvernants est saturée de malentendus qui parfois dépassent même l'entendement.

Michel Rouger

 

16/04/2015

Nono


Newsletter