Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
01/12/2022

Pierre-Yves Jan et Christian Lucas nous ont quittés



Grande tristesse mercredi 30 novembre à Histoires Ordinaires. Le même jour, nous ont quittés Christian Lucas et Pierre Yves Jan, deux de nos amis, deux fortes personnalités engagées pour le bien commun avec lesquelles depuis l'origine nous avons beaucoup partagé. Ils se connaissaient bien, notamment pour avoir vécu quelques années avec des amis dans un habitat partagé.

L'éducateur, formateur, médiateur Christian Lucas était d'abord l'homme de la « Maison des Enfants au Pays » pour l’accueil d’enfants autistes. Jacques Bruneau a raconté son itinéraire dans un reportage publié en octobre 2012 il y a maintenant tout juste dix ans. Depuis, il y a deux ans, Christian Lucas a lui-même témoigné de cette aventure, des convictions qui l'ont portée, en écrivant "Histoire d'un éducateur - Au delà des aventures des enfants au pays", un ouvrage marquant sa volonté de transmettre sa conception du métier d'éducateur.

Christian Lucas avait aussi la spiritualité ancrée à l'âme et nous avons la chance qu'il l'ait mise en mots à la suite d'un long dialogue l'hiver et le printemps derniers avec Marie-Anne Divet, d'Histoires Ordinaires. Le petit ouvrage "Au-delà des apparences" nous permet de poursuivre la rencontre avec cet homme étonnant de force morale imposant à son corps et à son esprit jusqu'à ces dernières semaines de discuter, de débattre, parfois loin de son port d'attache, Saint-Malo. Nul doute que son souvenir aidera ceux qui l'ont connu à affronter les épreuves.

Si le départ de Christian Lucas n'a pas surpris, il en va tout autrement du décès brutal, dans son sommeil, de Pierre-Yves Jan. Il accable les très nombreux acteurs de l'économie sociale et solidaire, au sens large, dans la métropole rennaise, en Bretagne et au-delà.

Il est difficile de résumer le parcours d'un tel citoyen engagé au service de la cité, le collectif, le local, homme de gauche version principalement associative. Il est d'abord, en 1977, tout jeune animateur rural à l'Ulamir du Cap Sizun dans le Finistère. Devient en 1982 et pour quinze ans directeur de l'UDAF 35. Anime deux ans le Mouvement national des crèches et initiatives parentales puis entre pour de bon dans l'ESS comme formateur dans les SCOP puis consultant à la SCIC CERISE, une coopérative-conseil innovant dans l'accueil des jeunes enfants ou l'égalité hommes-femmes. Ces vingt dernières années, il a formé les élus au sein de l'ARIC, il a surtout lancé et développé l'habitat participatif dont il était une référence.

"C'était un précurseur, pratiquant, expérimentant, diffusant de nouvelles formes d'organisation, confie Laurent Prieur, l'une des figures de l'ESS en Bretagne. Pour moi, ajoute-t-il, c'était un humaniste, toujours positif, cherchant à faire avancer ; c'était aussi un puits de savoir toujours à l'écoute, un penseur mêlant la réflexion intellectuelle et le faire, ayant une vision de la société." L'habitat participatif qu'il a été parmi les premiers à adopter avant qu'il se développe, illustre bien une autre de ses qualités : "Il détectait les signaux faibles" des changements en train de mûrir dans la société.




1.Posté par Cognet Françoise le 05/12/2022 19:21
Tres attristée par la disparition de vos fidèles amis

Nouveau commentaire :

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires | Nos lectrices et lecteurs publient