Europe
Dimitris Carpouzis vit depuis plus de 20 ans à Rennes où il enseigne et anime, entre autres, un festival du cinéma grec. Avec le tourmente tombée sur son pays, ses conditions de vie se dégradent. Il craint de devoir rentrer. De l'impact des séismes financiers sur nos vies d'Européens...
Alors que sort « Au pays du sang et du miel » d'Angelina Jolie sur l'enfer bosniaque, Emmanuelle Sabouraud, dans « Sarajevo à l’heure bosnienne », nous propose de rencontrer cinq jeunes d'aujourd'hui. Ce documentaire humaniste, réalisé dans les pas de deux jeunes photographes, Marie Färber et François Eluard, est aussi pour elle une passion nouvelle.
Exceptionnellement, nous ne parlons pas aujourd'hui de citoyens mais d'une ville. Lwow (prononcez "Lvouv") en Ukraine. Riche de sa culture, déchirée par l'Histoire, transformée par la modernité, Lwow, dans ce très beau reportage d'Agnès Moyon, devient la métaphore de nos destinées humaines.
C’est l’un des groupes les plus singuliers de l’édition européenne. Vera Michalski dirige Libella. Une saga littéraire et culturelle. L’immensité russe. La neige, le froid, les fracas de l’Histoire. Et elle, une énigme, un courant d’air. Vera Michalski vit sur une ligne de fuite comme sa mère et sa grand-mère avant elle.
 
1 2






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires