Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cadeau républicain

20/12/2012

« En France, on pense que c’est sur l’échec du plus grand nombre que se constitue la réussite de quelques-­uns, cette conception de l’élitisme est totalement fausse », a dit Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation, à Libération. Un aveu républicain, la franchise enfin, un cadeau soudain de la Politique entre deux empoignades UMP et trois reculades hollandaises. Et Peillon de livrer un paquet de mesures pour le gamin de la cité, le jeune prof, le pédagogue passionné moqué aux temps sarkozistes quand le pouvoir piétinait l'avenir des enfants et du pays : des milliers de profs et 20 % de jours de classe en moins, 144 jours par an contre 190 en Europe, ça ne s'oublie pas  ! Cadeau donc, pour 2013.  À surveiller de près quand même, à protéger : il ne manque pas d'esprits tordus à vouloir le mettre en pièces.

Michel Rouger


Nouveau commentaire :

Le billet | Nono | Vu, Lu, Entendu... | Covid | Rebelles du Monde | Solidaires | Engagés | Passionnés | Vie du site | Exclusion : 30 personnalités témoignent | Je suis Charlie | English version | Teatro e dança | La Lettre d'Histoires Ordinaires