Le billet

27/02/2014

Allez, une dernière !



Vendredi soir, congés ! Jusqu'au 7 avril. Et encore... Quinze jours de boulot et hop : une semaine à Pâques. C'est-y pas beau ? Oubliées les chicaneries des 35 heures. Les députés optent ces temps-ci à l'unanimité pour la formule : 2 mois - 2 semaines de travail. « Anti-parlementarisme primaire ! », vont-ils tempêter. Non. Défense du Parlement, maltraité par ses membres. Alors que la France ne va pas fort, que le chômage bat mois après mois de nouveaux records, que des tas de chantiers sont ouverts ou à ouvrir, les députés prennent leur sac pour aller rejouer une dernière fois les candidats avérés ou masqués à la mairie. Le fameux cumul, vieille exception française, va disparaître en 2017 mais goûtons-y encore une fois. Repartons en campagne. « Tournée générale ! C'est le député qui offre. Et ne m'oubliez pas le 23 mars. »



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique

​La vague - 01/07/2020

Chaud - 25/06/2020

Au voleur ! - 18/06/2020

Révoltes noires - 04/06/2020

​Fou du Puy - 28/05/2020

​A la plage - 20/05/2020

​Coronaparano - 07/05/2020

Liberté - 30/04/2020

Medef-19 - 16/04/2020

Colère, sans masque - 02/04/2020

L'oiseau - 26/03/2020

​C’est la guerre - 17/03/2020

​Commun, commune - 27/02/2020

Virus - 26/02/2020

Paravents - 20/02/2020

La bonne éducation - 13/02/2020

Retraitons - 06/02/2020

1 2 3 4 5 » ... 22


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires