Vu, Lu, Entendu...

30/09/2019

Un livre sur l'émancipation et le féminisme noir



Sous le titre "Empowerment et féminisme noir", les Editions Anacaona  publient aujourd'hui un ouvrage de la féministe brésilienne Joice Berth.  

Joice Berth rencontre la philosophe féministe Djamila Ribeiro en 2015, à travers son engagement pour le féminisme noir et les questions raciales. Elles participent ensemble à des débats, des conférences, et deviennent amies. Djamila Ribeiro lui propose d’écrire un livre dans la collection qu’elle coordonne : c’est ainsi qu’est né le projet de Empowerment et féminisme noir.

JJoice Berth présente sa version de l’empowerment – terme anglo-saxon désignant l’autonomisation, ou pouvoir d’agir. Ces dernières années, ce concept a malheureusement été vidé de son sens original et a perdu son pouvoir transformateur pour devenir une pratique individualiste, carriériste, récupérée par le néo-libéralisme.

L’empowerment est pourtant un véritable outil d’émancipation politique et sociale. Les féministes noires du Brésil, dont Joice Berth est l’une des figures de proue, s’en sont donc réemparées pour questionner les inégalités dans la société, et penser à un ensemble d’actions antiracistes, antisexistes, anticapitalistes. Elles l’appliquent au domaine politique, économique, culturel, et également de façon novatrice au domaine affectif et esthétique, dans un processus de libération par rapport à la norme imposée comme belle et digne de respect.

« S’appuyant principalement sur la réflexion d’intellectuelles du Sud global, explique Djamila Ribeiro, Joice Berth démontre que l’empowerment est un instrument de conscientisation des relations injustes de pouvoir, et un outil de transformation sociale collective et pas seulement individuelle. Un concept et un livre nécessaires. » 

Joice Berth sera en France et en Belgique en novembre, avec Djamila Ribeiro : le 13 novembre à Rennes, le 14 à Lyon, le 15 à Lyon, le 16 à Bruxelles, le 17 à Lille, le 18 à Montpellier, le 19 à Toulouse, le 20 à Paris !

Empowerment et féminisme noir, de Joice Berth, 155 p., 12 €. En vente aux Editions Anacaona
emancipation.mp3 Emancipation.mp3  (3.77 Mo)





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 14






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires