20/08/2015

La leçon de bonheur d’Alain Badiou, philosophe rebelle



La leçon de bonheur d’Alain Badiou, philosophe rebelle
« Comment vivre sa vie ? »  C'est la question qui taraude tous les Humains. Sous ce titre, dans une longue interview recueillie par Nicolas Truong pour Le Monde, le grand philosophe Alain Badiou, 78 ans, apporte une réponse stimulante. « C'est en étant heureux que l'on peut changer le monde », dit-il. Mais le bonheur n'est pas la satisfaction derrière laquelle nous fait courir la société de consommation.  « Le bonheur, c'est lorsque l'on découvre que l'on est capable de quelque chose dont on ne se savait pas capable. » « J'ai presque toujours été rebelle aux opinions dominantes, dit-il aussi, parce qu'elles sont presque toujours conservatrices. »

Dernier ouvrage : « Le Second Procès de Socrate » (Actes Sud, 2015).








Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires