Différences
Elle n'a pas eu pour berceau le monde de la culture ni celui du militantisme. Elle chante, clame la poésie, est chorégraphe de ses mains, graphiste, metteure en scène. Elle gère, anime, a mille idées à la minute et court la France avec son association Bête à Bon Dieu Production. Mais que cherche-t-elle  ? Le chemin pour nous faire partager une rencontre, celle des sourds. Lycéenne dans les années...
Avoir un handicap moteur n'empêche pas d'être parent. Christine Durand, mère de deux enfants, est là pour le prouver. Son parcours, semé d'embûches, elle l'a transformé en modèles pour les femmes qui veulent devenir mère, en expérience à transmettre auprès des professionnels et en actions concrètes au service des parents en situation de handicap. A deux ans et demi, Christine attrape la polio par...
Christian Lucas est un utopiste qui réussit à inscrire ses rêves, parfois fous, dans la réalité. C'est ainsi qu'il a créé, il y a tout juste trente ans, à Poligné, en Bretagne, la « Maison des Enfants au Pays » pour l’accueil d’enfants autistes. Christian Lucas est aujourd’hui un jeune retraité mais qui reste actif comme formateur, médiateur ou militant. C’est dans son logis de St Malo qu’il...
Boris Clémensart, 26 ans, se dit synesthète : il relie un son à une forme colorée. Etudiant en Master Arts et Technologie Numérique à l’Université Rennes II, Boris tente de définir la synesthésie, entre ses activités de compositeur de musique, programmateur informatique ou écrivain amusé. C'est une vie réglée comme du papier à musique, entre soupirs, notes et silence cotonneux imposant lorsque...
Choisir de devenir parents quand on est porteurs d'un handicap est source de doutes, d'inquiétudes et de questions. Depuis 20 ans, à Paris, avec des parents handicapés et des spécialistes, Edith Thoueille et Martine Vermillard cherchent et trouvent des réponses adaptées, bien utiles pour tous les parents du monde. En 1987, Martine Vermillard et Edith Thoueille partent, sans le savoir, dans une...
Magali, aveugle depuis l'âge de 2 ans, et Romuald, qui est mal-voyant, viennent d'avoir un bébé, une petite fille, Clara. (Vidéo)
Fabrice Guého a été prof de philo. Gilles Meiguy est en licence d'Histoire de l'Art et veut devenir bibliothécaire. Pourtant ils voient peu. Mais par mille moyens ils dépassent leurs limites.
 
1 2 3


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Marché colonial

Toi, viens, toi dehors... Sur les bords de la Méditerranée, une nouvelle place du marché est née. Des femmes et des hommes épuisés par un horrible voyage attendent. Des fonctionnaires français passent, s'arrêtent, choisissent : ils font leur marché selon les besoins en main d'œuvre décrétés par le gouvernement. Jadis la France est allée coloniser et spolier l'Afrique. Puis les Total, Bolloré et consorts ont continué à piller ses ressources en soutenant des dirigeants corrompus. Aujourd'hui, en renouant avec les « quotas » des années 30, l'ancienne puissance coloniale pille ouvertement le savoir-faire des pays africains, ce qui va les enfoncer un peu plus. Après les ingénieurs et médecins par milliers, les ouvriers qualifiés. Mais il y a là du matériel électoral pas cher et payant. Créer ces quotas suggère que les immigrés nous envahissent. Durcir l'aide médicale insinue qu'ils abusent. C'est faux, ignoble, mais ça éclipse les retraites, urgences ou assurance chômage. Et en faisant de nouveau du Sarkozy, qui prônait les quotas en 2008, Macron met la droite au supplice : « Nous aussi, on nous pille ! » C'est ça le pire.

Michel Rouger

08/11/2019

Nono












Partenaires