Vu, Lu, Entendu...

21/09/2020

A lire : ce "colonialisme vert" qui chasse les Africains des parcs nationaux



A lire : ce "colonialisme vert"  qui chasse les Africains des parcs nationaux
colonialsme_vert.mp3 Colonialsme vert.mp3  (696.14 Ko)

Imagine-t-on des organisations internationales reconnues comme WWF ou l'Unesco demander au gouvernement de chasser les habitants de nos parcs régionaux ou nationaux ? Impensable. C'est pourtant la règle en Afrique. Soixante ans après les indépendances, l'Occident poursuit ce "colonialisme vert" - et pour le dire crûment raciste - cherchant à préserver en Afrique une nature qu'il détruit ailleurs et ce en considérant le cultivateur ou le berger africain comme un acteur nuisible.

L'historien Guillaume Blanc fait œuvre salutaire en décrivant par le menu cette violence à l'encontre d'une population pauvre qui n'est en rien responsable de la crise écologique, qui pratique au contraire une agriculture paysanne, agro-écologique, qui connaît bien la faune et la flore de ses montagnes ou de la savane. Mais pour les experts occidentaux, successeurs des administrateurs coloniaux, tout - la chasse, le tourisme ou l'éléphant - vaut mieux que le paysan africain. 

Voir ci-dessous une interview de Guillaume Blanc

L’Invention du colonialisme vert pour en finir avec le mythe de l’Eden africain. Guillaume Blanc. Editions Flammarion. 326 pages. 21,90 € (numérique : 14 €)
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 14






Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires