Vu, Lu, Entendu...

21/09/2020

A lire : ce "colonialisme vert" qui chasse les Africains des parcs nationaux



A lire : ce "colonialisme vert"  qui chasse les Africains des parcs nationaux
colonialsme_vert.mp3 Colonialsme vert.mp3  (696.14 Ko)

Imagine-t-on des organisations internationales reconnues comme WWF ou l'Unesco demander au gouvernement de chasser les habitants de nos parcs régionaux ou nationaux ? Impensable. C'est pourtant la règle en Afrique. Soixante ans après les indépendances, l'Occident poursuit ce "colonialisme vert" - et pour le dire crûment raciste - cherchant à préserver en Afrique une nature qu'il détruit ailleurs et ce en considérant le cultivateur ou le berger africain comme un acteur nuisible.

L'historien Guillaume Blanc fait œuvre salutaire en décrivant par le menu cette violence à l'encontre d'une population pauvre qui n'est en rien responsable de la crise écologique, qui pratique au contraire une agriculture paysanne, agro-écologique, qui connaît bien la faune et la flore de ses montagnes ou de la savane. Mais pour les experts occidentaux, successeurs des administrateurs coloniaux, tout - la chasse, le tourisme ou l'éléphant - vaut mieux que le paysan africain. 

Voir ci-dessous une interview de Guillaume Blanc

L’Invention du colonialisme vert pour en finir avec le mythe de l’Eden africain. Guillaume Blanc. Editions Flammarion. 326 pages. 21,90 € (numérique : 14 €)
 




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2 3 4 5 » ... 13






Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires