Lu, vu, entendu... Migrants

Migrants : le Journal des Jungles N° 5 est paru


08/11/2015




Migrants : le Journal des Jungles N° 5 est paru
Le Journal des jungles en est à son cinquième numéro. Il est édité par la Plate-forme de Service aux Migrants qui regroupe des associations et collectifs intervenants auprès des exilés du Nord/Pas-de-Calais, Cherbourg et Paris.

" Ce journal veut être celui des jungles, des squats, du monde des exilés et de ceux qui travaillent à leurs côtés "  écrivent les réalisateurs. Co-écrit par ceux et celles qui vivent la situation, français natifs, d'adoption ou étrangers de passage ou en voie d'installation, il " veut être ouvert aux regards, à la voix de tous, forcément et heureusement discordante parfois, aux impressions, aux difficultés, aux satisfactions, il y en a. Il ne veut pas être résigné, il veut à la fois donner un support à la colère, à l’indignation, mais aussi permettre la transmission de  victoires, qu’elles soient dans la modification des lois ou de leur application, dans la réalisation de minuscules améliorations de la vie quotidienne, dans le récit d’expériences personnelles."

Réalisé en partenariat avec l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, le Journal des Jungles  numéro 5 a été réalisé au cours d’une résidence qui s’est tenue à Cherbourg en mai 2015.  Réunis ensemble pendant 3 jours, des demandeurs d’asile accompagnés par l’Association Itinérance Cherbourg, des bénévoles de cette association et d’autres jungles du Nord Pas-de-Calais, des étudiantes de l’ENSAD-Lab  et deux graphistes du Collectif Osez-nous  ont modelé, fabriqué et écrit ce journal intitulé « The asylum seeker ». Ils ont cherché à apporté à la thématique de la demande d’asile l’éclairage de demandeurs d’asile et de bénévoles qui sont confrontés au quotidien aux difficultés de ces procédures. 

Pour accéder aux autres numéros, cliquer ici





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Novembre 2015 - 17:23 Jungle de Calais : soutien à Rob Lawrie

Vendredi 25 Septembre 2015 - 11:21 Réfugiés : le coup de colère du Secours Catholique

Vendredi 4 Septembre 2015 - 05:49 Békame, une odyssée en BD







Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Hollanderie

Ça, c'est une vraie hollanderie, dira-t-on un jour. Le terme, expliquera Wikipedia, s'apparente à autodestruction. C'est détruire l'instrument de son pouvoir. Il fait référence au politicien François Hollande, Président de la République (2012-2017), resté dans l'Histoire pour avoir détruit le Parti Socialiste durant son mandat. Onze ans chef du PS (1997-2008) – un record – il incarne aussi l'opération collective de laminage qui a précédé : en économie, la justice sociale sacrifiée à la gestion du libéralisme ; en politique, la bataille démocratique des idées verrouillée au profit de la course aux places. En 2012, sitôt élu Président, il a trahi logiquement ses promesses sociales et appelé près de lui un jeune conseiller libéral, Emmanuel Macron. Lequel, intelligent et ambitieux, l'a lui-même trahi et conquis les bébés PS, jeunes ou déjà vieux, prompts à sentir le vent tourner. Les purs socialistes ont alors entrepris de construire un programme social et écologiste mais il a fallu attendre dix ans, lira-t-on sur Wikipedia, pour que la gauche revienne au pouvoir en battant aux élections de 2027 la droite dure FN-LR et le parti centriste LRM épuisé d'illusions perdues. 

Michel Rouger

21/06/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"