Vu, lu, entendu... Afrique

Francophonie: aidons les jeunes lecteurs du Congo


03/06/2015



Francophonie: aidons les jeunes lecteurs du Congo
Une belle opération de solidarité culturelle est menacée. Il y a toute juste 10 ans, pour aider à rouvrir une bibliothèque publique de Brazzaville, 6 000 livres étaient acheminés dans la capitale congolaise par une association rennaise, le MIDAF (Mouvement International pour le Développement de l'Afrique Francophone). Fabriquant des étagères, classant les 6000 livres, les militants du MIDAF permettaient à la bibliothèque de la MJC Ouenzé de rouvrir. 

Ils n'en restaient pas là. L'année d'après, en 2006, avec l'association sœur, MIDAF Congo, ils créaient des Clubs de lecture dans les lycées publics de Brazzaville avant de lancer tous les 2 ans, un stage/festival de plusieurs jours, les "Rencontres du Livre Vivant" (RELIV).

La 4° édition de ces Rencontres est prévue cette année du 14 au 17 juillet. Mais aura-t-elle lieu ? Les financements sont insuffisants pour les transports, les hébergements, la réalisation de trois livres, etc. Il faut trouver rapidement 5 000 euros. D'où l'appel aux dons lancé sur la plate-forme Ulule.Que vivent les Reliv ! Il faut réagir rapidement, d'ici le 22 juin.
 





Dans la même rubrique :
< >






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Ensemble

Vivre ensemble. L'expression, banale, n'a jamais été aussi moderne. Comme la Fraternité de la devise républicaine. C'est une aspiration forte, une nécessité, à un moment où, face aux puissants repli sur soi et entre-soi, les partis politiques ne peuvent plus rassembler ; où le président nouvellement élu cherche à diviser, traitant cette fois de « fainéants » ou de « cyniques » les Français qui s'opposent à son capolibéralisme. Il y a urgence à ce que le pays travaille à redevenir un ensemble, contemporain, où les différences sont fécondes, où les dissonances sont joyeuses. C'est en cours et une fois de plus, ce sont des citoyens méconnus, dans des quartiers urbains ou des villages ruraux, qui donnent l'exemple. Ainsi les 400 habitants de Saint-Péran, en Bretagne, qui mettent en commun leurs opinions, leurs sensibilités, pour développer leurs biens communs. Il était naturel qu'Histoires Ordinaires leur consacre son premier webdocumentaire.

Michel Rouger 


13/09/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"