Menu

La Classe à Horaire Aménagé Théâtre (CHAT) existe depuis six ans au collège Rosa Parks, (Villejean) à raison de trois heures par semaine, de la 6ème à la 3ème. Aujourd'hui, "Le théâtre c'est classe !" est un film. On y voit l'évolution des élèves jusqu'au jour du spectacle, en fin d'année.


En  trois ans, un groupe a le temps de se constituer : ils apprennent à vivre ensemble  (Photo Simon Coss)
Le documentaire  de Simon Coss (1), montre la progression des élèves. Au début il faut tendre l'oreille pour comprendre ce que disent les apprentis comédiens. La professeure, Claire Marin, les stimule : « pas besoin d'avoir un profil » pour faire du théâtre. Après une séquence sans tonus, « un truc à 10% », la professeure de danse, Gaëlle Lassalle,  leur demande de faire un effort, de donner toute leur énergie pendant « trois minutes ». Dans le parc, pendant une pause, Claire Marin énumère les qualités développées lors de ce  travail : « s'affirmer », « sortir de sa coquille », « oser s'exprimer ». Le long parcours vers le spectacle final est jalonné de hauts et de bas. Il y a des périodes de découragement. Les jeunes l'expriment à leur manière : «on n'a pas le droit de faire ce qu'on veut» ou encore « ça va être catastrophique ». On les voit ensuite, peu à peu, remonter la pente.
 
Mercredi 5 Juin 2024

Uncategorized

Quatre garçons de Villejean ont imaginé, organisé et animé une table ronde « Jeunes, police : pourquoi tant de haine ? », pour le Festival « Nos futurs », le samedi 23 mars, aux Champs Libres à Rennes


De gauche à droite : Stan, Bacoutobo, Sami Zegnani, Damir, Valentin Gendrot, Ruben. (Photo Champs Libres Julien MIGNOT)
jeunes_et_police.mp3 Jeunes et police.mp3  (7.71 Mo)

Vendredi 17 Mai 2024

Uncategorized

Il est possible de jardiner dans un jardin près de chez vous ! Trois jardins partagés du quartier recherchent et accueillent des jardiniers bénévoles. Il faut bien sûr aimer jardiner. "Et s'y consacrer un temps variable selon ses disponibilités..." assurent les jardiniers. Regardons quels sont les petits bonheurs des jardins.


Presque toute la variété des plantations du "jardin des noisettes" sur ce dessin de Maryvonne.
Pourquoi pas  aller voir l'un de ces jardins près de chez soi ? Ce peut être, d'abord, pour rencontrer les jardinières et  jardiniers, discuter avec ces femmes et ces hommes très engagés et disponibles: Gaëlle au Jardin du bout du bout, Marie-Annick et Jacky, au Jardin de l'amitié, Maryvonne et Robert au Jardin des noisettes  Leur accueil fait du bien : ils répondent à vos questions sur les fleurs, les légumes, les plantes aromatiques. Et si vous le souhaitez, vous pouvez donner un coup de main, une fois en passant ou de temps en temps. Pour le plaisir de jardiner, de travailler la terre, de semer ou planter, de voir pousser les plantes, de cueillir et récolter. Il n'y a pas d'âge pour jardiner : enfants, étudiants, adultes... sont les bienvenus !
 
Les produits sont partagés

Les trois jardins réunissent beaucoup de points communs et aussi  quelques différences. Les composteurs font partie intégrante de chaque jardin : les jardiniers l'approvisionnent et utilisent le compost sur la parcelle. Les voisins peuvent aussi demander du compost pour les fleurs de leur balcon. Les produits du jardin sont partagés avec les voisins, les gens de rencontre et les jardiniers s'en servent aussi. Mais « ils ne peuvent pas nourrir le quartier », souligne Marie-Annick. Toutes les activités sont bénévoles. Ce sont des jardins partagés, différents des jardins familiaux (1) où chacun travaille pour ses productions.
Vendredi 19 Avril 2024

Uncategorized

Des talents, ils et elles en ont : tous et toutes l'ont manifesté ce samedi 6 avril sur la Dalle Kennedy, à Villejean. Les passants ont pu voir les chanteurs et musiciens de la scène ouverte, s'informer sur le groupe d'entraide, grignoter au café convivial, s'équiper à la friperie ou encore participer aux autres animations. Cette fête était coordonnée par l'association ESS Cargo.


"Qu'est-ce qui vous manque pour bien manger ?" :  Marie et Sarah interrogent les passants, pour ultérieurement proposer de participer à un atelier cuisine.
Dimanche 7 Avril 2024

Uncategorized

La Résidence habitat Jeunes de l'Asjp (Association St Joseph de Préville), à Villejean, propose un accompagnement aux résidents : c'est un tremplin dans la vie d'un jeune.


Un atelier de fabrication d'une table basse avec l'association "Meublez-Main" dans les ateliers techniques de la ferme de la Harpe. (photo Asjp)
« Gestion locative sociale, accompagnement et animation collective sont les trois grandes missions  des intervenants socio-éducatifs auprès des jeunes », précise Robin Leboulanger, l'un des travailleurs sociaux de la Résidence Habitat Jeunes. Leur objectif est de rendre les jeunes résidents le plus autonomes possible et leur permettre de se débrouiller quand ils quittent la résidence. « C'est une sorte de tremplin dans la vie d'un jeune ». Dans leur vie, « tout nous concerne, même si nous ne sommes pas compétents sur certains domaines », note Charlotte  Roussel, responsable de l'équipe des travailleurs sociaux.

« Nous faisons de la gestion locative sociale, pas comme un agent immobilier. » Robin Leboulanger explique : « J'ai fait l'entrée d'un jeune. C'est son premier logement. Je lui ai expliqué ce qu'est un état des lieux, à quoi ça sert,  avec un but éducatif. » Gestion des impayés ou prévention des expulsions, la gestion du budget « est l'un des gros points du travailleur social en résidence collective. » Les impayés sont un indicateur des difficultés du jeune. Il faut alors le rencontrer : ce peut-être un oubli ou le signe d'une plus grande difficulté. « Alors on essaie d'analyser la situation, la cause du problème. Est-ce lié à un trop peu de ressources ou à un problème de gestion de ses priorités ? »
 
Mardi 26 Mars 2024

Uncategorized

Avec « Histoires ordinaires » participez à la vie de Villejean
Vous aimez votre quartier de Villejean. Vous y vivez, y travaillez ou connaissez des amis.. Il s'y passe beaucoup d'événements sympa. Vous connaissez des personnes qui agissent  pour les autres. Vous regrettez que l'on ne parle pas d'actions intéressantes qui se passent sur le quartier. .
Vous aimez faire des photos, des vidéos, écrire des textes. Sans être journaliste, vous aimez informer, c'est possible avec Histoires ordinaires.
Vous pouvez dès demain participer à « Villejean les énergies d'un quartier »
Ce site peut être enrichi par vos photos, vos vidéos, vos textes... Ce peut être une seule ou plusieurs fois  Vous pouvez participer : en nous faisant parvenir vos idées, vos suggestions de portraits et d'initiatives, vos contacts.
Contactez-nous par mail : contact@histoiresordinaires.fr   ou au téléphone 06 87 75 63 72.
Mardi 12 Mars 2024

Uncategorized

Toutes les semaines, le Café du dimanche accueille des personnes qui veulent passer un bon moment ensemble, à Villejean.


Chaque participant s'installe autour de l'une des tables, mises en place par les premiers arrivés.
Jeudi 1 Février 2024

Uncategorized

Lors d'ateliers en binôme, un formateur ou une formatrice de Siléa, "agir ensemble contre l'illettrisme", familiarise un apprenant à la lecture et l'écriture du français.


Personne ne vous dira : "je ne sais ni lire ni écrire". Ces photos sont des illustrations. L'association souhaite respecter l'anonymat des personnes qui suivent les cours.
Vendredi 29 Décembre 2023

Uncategorized

1 2 3 4 5 » ... 11

Pause parc du Berry
Au marché, par Clovis Gicquel (vidéo)

Adèle, Louise et Périne, colocataires solidaires

Le choix d'Abdel, devenir imprimeur

Driss Farah a créé So’ali, une épicerie solidaire

Épiphane Hanyurwimana, agent de médiation sociale

Marc Loyon photographie le quartier de son enfance

Le papy des boxeurs : "Sur le ring, ils existent !"

Sarah, émerveillée face à l’engagement solidaire des étudiants

Fred aux jeunes du quartier : « Allez venez courir avec moi »

Lahcen bâtit une société "Mosaïque"

Emmanuelle invite les femmes à sortir

Shadi Morshed, propose une calligraphie contemporaine

Sarah entrouvre les portes de l’université







Sur histoiresordinaires.fr, d'autres informations sur les quartiers

Deux étudiantes engagées sur le quartier

Kune, un collectif de femmes d'ailleurs et d'ici

Avec Marc Depasse, un pied de nez à l’obsolescence programmée !

Fatima danse le Monde, la Vie

Balade avec Luc Thiébaut, d'une rive à l'autre de la Méditerranée

Ahmed, le président d'Avicenne, a changé l'image de la "mosquée"

Un jour, le médecin généraliste transmit enfin ses combats

Bernadette invite les enfants à se respecter

Jean-Julien L'Azou, un rêveur, les pieds sur terre

Pour Béatrice, être caissière, "c'est bonheur"

Mathieu : "Casser les cloisons pour mieux vivre ensemble !"

Sur Breizh Femmes

Avec trois Villejeannaises, Magguy, Monique et Isabelle