Vu, lu, entendu...

Le football, au féminin et au masculin


07/03/2013



Le football, au féminin et au masculin
Mi-février, Najat Vallaud-Belkacem, la Ministre des droits des femmes, s’est rendue à Toulouse, à la rencontre de Nicole Abar, ancienne internationale de football. Elle préside l'association Liberté aux joueuses. C'est elle qui est à l’origine de la démarche  nationale "l'ABCD de l'égalité".

Ce programme s’adresse à l’ensemble des élèves de la grande section de maternelle au CM2 et à leurs enseignants, et vise à déconstruire des stéréotypes de genre. Actuellement expérimenté dans cinq académies, il sera évalué et généralisé dans toutes les écoles à la rentrée 2014.

Explication

« Dans une vidéo de 2000 qui donnait à voir le contenu du projet “Passe la balle”, que j’avais eu du mal à réaliser en raisons de moyens financiers très limités, j’ai voulu montrer et démontrer qu’il était possible d’agir pour interrompre la reproduction des stéréotypes éducationnels et que l’on pouvait éduquer à l’égalité sur le genre. Quand j’ai pris connaissance du contenu du programme de 3ème génération des droits des femmes, présenté par le Premier ministre et la Ministre des droits des femmes, ce fut pour moi une grande joie. La fusée de ce 3ème millénaire qui se veut plus égalitaire entre les femmes et les hommes comporte 3 étages : le programme “ABCD de l’égalité”, l’éducation sexuelle pour les collégiens et les lycéens et l’égalité professionnelle.  » explique Nicole Abar sur le site d'eveleblog





Dans la même rubrique :
< >


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Visionnaire

Depuis soixante ans tout juste, le mouvement ATD Quart Monde nous invite à changer de regard sur les pauvres. Bien vu. Et d'une saisissante actualité. Éblouis toujours par une société d'apparences, conditionnés encore par des pouvoirs qui flattent les riches et regardent de haut les gens "qui ne sont rien", les citoyens, bientôt, ne pourront plus détourner les yeux. Reléguer dans une zone invisible des pauvres dont le nombre s'accroît au rythme des inégalités. Alors ils redécouvriront la solidarité, les savoirs, l'énergie, le sens du vivre ensemble dont témoignent par exemple les militantes et militants d'ATD Quart Monde auteurs de "31 histoires pour un monde autrement" que publient ATD et Histoires Ordinaires. On y voit déjà que ce nouveau regard peut tout changer, faire réapparaître l'indispensable. 

Michel Rouger

12/10/2017

Nono