Je suis Charlie

« Lettre ouverte au monde musulman » - 15/01/2015

Abdennour Bidar est philosophe et musulman. Il a écrit cinq ouvrages de philosophie de la religion ; à l’été 2014, on a pu aussi l’entendre sur France Inter dans son émission « France-Islam questions croisées. En octobre, après notamment l'assassinat de Hervé Gourdel, il a écrit cette lettre ouverte appelant les musulmans à une autocritique, pour le bien de l’Islam dans cette période cruciale de...

« Nos banlieues ne sont pas des réservoirs à coupables » - 15/01/2015

Le grand danger, aujourd'hui, est l'amalgame et la stigmatisation des musulmans habitant en banlieue, les jeunes surtout. Alors que l'échec des politiques menées depuis des décennies et la discrimination sont au cœur du drame. Deux voix, ici, parmi bien d'autres : un militant et les élus. Mohamed Mechmache est coprésident de la coordination  Pas sans nous  et porte-parole du collectif...

« Vive Charlie ! » - 08/01/2015

« Vive Charlie ! Aujourd’hui, j’ai perdu des amis ! Des amis qui toutes les semaines honoraient un rendez-vous  avec l’anonyme que j’étais pour eux. Cela faisait un quart de siècle que je les fréquentais avec gourmandise et assiduité. Même si je ne les avais jamais rencontrés, je connaissais le principal de chacun d’entre eux : ses valeurs, ses idées, ses combats et même ses...

Agir, partout - 08/01/2015

Il y a les manifestations depuis mercredi, les actions et réactions multiformes sur les réseaux sociaux, les bougies aux fenêtres, cette pétition lancée sur Avaaz, les dessinateurs qui rivalisent de créativité (ici Dom) pour mieux rendre hommage à leurs héros : les assassins ont provoqué un vaste réflexe populaire et républicain. 

Le dessin de Nono - 08/01/2015



Le billet de la semaine

Les 13 000 de Saidnaya


Tour à tour affligés, amusés, révoltés, nous dévorons les feuilletons de Trump le bouffon et Fillon le cupide. Quand soudain, mardi, une nouvelle fait exploser le cœur et l'esprit. Un « abattoir humain », dit Amnesty. Quel Picasso viendra révéler pour l'éternité ce Guernica syrien dix fois pire que le massacre franquiste ? Qui peindra les 13 000 pendus de Saidnaya ? Chaque semaine, de 2011 à 2015, des gardiens les ont humiliés, torturés puis tués, méthodiquement, à la nazie. Usine de la mort. Banalité du mal. Nous sommes jeudi maintenant : qui parle encore des 13 000 martyrs de Saidnaya ? L'oubli les recouvre déjà au milieu des 300 000 morts de la guerre syrienne. Seuls les réfugiés peuvent encore nous interpeller mais leurs voix sont couvertes par les chiens de Marine Le Pen qu'on laisse trop facilement aboyer.

Michel Rouger

2017_02_09_les_13_000_de_saidnaya.mp3 2017 02 09 Les 13 000 de Saidnaya.mp3  (1.65 Mo)



08/02/2017

Nono




Webdoc "Les 11 de Saint Péran"







Newsletter