Théâtre
C'est lui qui tient le rôle principal des Suppliantes, celui du Prince d'Argos, déchiré entre son désir de protéger les femmes en fuite et son peuple menacé de représailles. Braim Bourg, de son nom d'artiste, le comédien rebelle muselé en Tunisie, trouve là un rôle à sa mesure. Lire aussi : A Laval, des réfugiés interprètent « Les Suppliantes », leur histoire
Une troupe de théâtre amateur bretonne met en scène une pièce de la résistante Charlotte Delbo qui relate sa vie carcérale avant sa déportation à Auschwitz. Aujourd'hui, les comédiens, habités par leurs personnages, veulent tout connaître de son auteure que la force, l'engagement contre les oppressions politiques et le souffle du langage, fascinent. Début octobre : c’est l’été indien en Bretagne....
Acrobate, Rémi a 21 ans quand il se retrouve en fauteuil roulant après un accident. Pour lui, pas question de renoncer au cirque. Et s'il doit remonter sur scène, ce sera avec son fauteuil, pour changer le regard des gens sur le handicap. Son credo ? « Montrer que dans un fauteuil, on peut être très con ou très sympa. On est des gens normaux, en fait. » Ce soir, le Cirque Inextrémiste joue à...
Marion Derrien et Gwenael De Boodt, couple d'artistes baroudeurs devenus sédentaires, passionnés et passionnants, ont ouvert en 2012, à La Mézière, une Station-Théâtre, ex station-service. Il s'y passe beaucoup de choses, à l'intérieur... Pour un peu, on louperait cet endroit, à l'entrée du bourg de La Mézière, si nous n'avions pas l'idée de ralentir, et de regarder autre chose que la...
Une petite maison de vacances à Damgan, en Bretagne. Pépito Matéo a grimpé le petit escalier escamotable qui mène sous les toits. C'est là, au plus près de l'imaginaire, qu'il travaille. Et qu'il reçoit aujourd'hui la rédaction d'Histoires Ordinaires.
À Laval vit un drôle de comédien, Jean-Luc Bansard. Dans son petit Théâtre du Tiroir, ce fils du peuple ami des peuples fait monter sur scène, les drames, les beautés, le théâtre du monde quand il ne file pas lui-même à Moscou, Ramallah ou Tlemcen retrouver ses poètes. En effet, ainsi que le dit le fameux proverbe qu'il a inventé, « Qui a un poète dans sa sacoche ne perd pas caboche ! »...
Depuis dix-sept ans, Alain Hélou répand un message : décalons-nous de notre quotidien, mettons-nous la tête à l'envers et le cœur à l'endroit, retrouvons nos forces créatives qu'une société marchandisée veut nous faire oublier. Dans l'ancienne usine Amora à Rennes, les Ateliers du Vent qu'il a lancés vibrent de créations pour nous aider à passer à l'acte. Mais quel est donc cet homme-orchestre...
Passionnée par le théâtre politique, notamment du merveilleux couple italien Dario Fo et Franca Rame, l'auteure-metteure en scène Marine Bachelot, 33 ans, arpente les voies de traverse entre l'art et l'engagement féministe, la lutte-symbole contre toutes les dominations. « J'ai trente-trois ans, je suis auteure et metteure en scène de théâtre dans la compagnie " Lumière d'août ",  je...
Marions les filles d'HEC à des saltimbanques ! Ça fait des miracles. Un jour, Geneviève Blanc rencontra Bruno Hallauer. Depuis, le village de Saint-Flour-de-Mercoire, en Lozère, voit se reproduire le miracle d'une culture populaire, buissonnière, vicinale, comme ils disent dans une brillante réplique aux scènes nationales.
Dans la vie, ils sont comme vous et moi mais pendant leurs loisirs ils sont "comédiens-chanteurs" et font revivre le théâtre ouvrier du "Groupe Octobre". Ils rendent aussi un très bel hommage à Jacques Prévert. Un spectacle années 30... très actuel.
1 2
La compagnie strasbourgeoise Mémoires Vives dirigée par Yan Gilg, le mentor de Mickaël Stoll, veut « mettre l’art au service de la transmission des mémoires (...)  Artistiquement la démarche consacre le métissage, la mise en contact positive et constructive des cultures et des esthétiques.  »   Les œuvres inscrites à son répertoire illustrent bien cette...
Pour fêter ses 20 ans, la Compagnie Patrick Cosnet effectue du 24 mai au 08 septembre un Tour de France dans les fermes avec une scène ambulante, tirée par un tracteur. En collaboration avec des agriculteurs, des associations et des collectivités locales, la Compagnie va d'exploitation en exploitation présenter des spectacles professionnels, des concerts, des expos, des ateliers de pratique...
Marine Bachelot a été conquise par le théâtre du monologue, politique et populaire de Dario Fo et Franca Rame. L'une ne va pas sans l'autre et l'autre sans l'une, de l'avis même du célèbre Dario Fo : « Je dois mon Nobel à cette dame, sans elle je ne l’aurais pas eu ! » Franca Rame, son épouse depuis 1954, avec qui il écrit et met en scène : couple inséparable dans le...
En 2003, de l'histoire d'Angelita Bettini et des femmes internées dans le camp de Rieucros à la sortie de Mende, Gigi Bigot écrit « Peau d'âme » que Michèle Buirette met en musique. Comment passer de la réalité cruelle de l'internement à l'imaginaire poétique du conte? C'est ce que nous avons demandé à Gigi Bigot.
Né en 1991 de la rencontre de Patrick Cosnet et Jean-Yves Placé, la compagnie compte une vingtaine de personnes qui travaillent aux créations, aux représentations, aux ateliers de formation et à l'administration. « La ligne artistique s'appuie sur la parole des gens, un regard sociologique mis en poésie, mis en scène, un aller-retour de notre mémoire collective à notre quotidien actuel. La...
« Le TéATréPROUVèTe a poussé son premier cri en 1982 avec la volonté déjà affirmée de se mêler de ce qui ne le regarde pas car "l'art n'aime pas les lits qu'on lui prépare" Une équipe faite d'artisans de la vie en commun plutôt que de comédiens, administrateurs, directeurs artistiques, régisseurs en tout genre. »   L' équipe est installée à l'abbaye de du Jouïr en Corbigny (1800...
La Loge, c’est un tout petit lieu à petit prix (tarif moyen à 9 €), dédié à la jeune création, situé au 77 rue de Charonne dans le 11ème. Quatre-vingt places assises et toute l’énergie de trois jeunes « entrepreneurs culturels » pour ouvrir cette « couveuse » d’artistes en voie de professionnalisation. « La Loge, confie sa directrice Alice Vivier, est une salle intimiste,...
Autoproclamé « Nombril du Monde » sous l'impulsion du conteur poitevin Yannick Jaulin, la commune de Pougne-Hérisson organise un grand festival, en pleine Gâtine poitevine, les années paires. « La légende dit qu’au commencement est le verbe. Puis le verbe se fait émotion, et devient feu, celui des origines ou Big Bang mythologique. Partie de l’épicentre de cette explosion première...






Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y aussi des tâche nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Voici une liste (non exhaustive). Il suffit de prendre contact avec la rédaction. 

Pour le site

Rediffuser/partager le site et la  newsletter
Animer les comptes Facebook et Twitter
Assurer la veille « qualité » 
Réaliser des versions « audio »
Assurer des tâches administratives
Rechercher des financements
Traduire des textes en breton
Traduire des textes en anglais
Faire le lien entre adhérents
Animer un blog Bretagne (bilingue)
Animer un autre blog local
Animer un blog thématique
Etc.
 

Pour les livres

Signaler libraires et autres lieux de diffusion
Aider des rencontres en librairie et autres lieux
Signaler des évènements, des personnes liées au thème
Lire des manuscrits
Relire pour correction
Participer à la mise en page
Traduire en anglais, en espagnol, en breton
Rechercher des modes de financement
Etc.


Le billet de la semaine

​Parole

Manuel Valls s'était engagé à soutenir le vainqueur de la primaire : c'est non, il va voter Macron. François Fillon avait déclaré qu'il ne serait plus candidat s'il était mis en examen ; ben non, je reste. Telle est la parole aujourd'hui de deux anciens premiers ministres rêvant de devenir chefs d'État. Le déshonneur assumé, revendiqué même au nom de l'intérêt supérieur de la Nation quand il ne s'agit que d'intérêt personnel : rebondir en tuant enfin le PS pour l'un, se mettre à l'abri de la justice pour l'autre. De quoi favoriser un peu plus les paroles extrêmes, les mensonges de Marine Le Pen, les bons mots de Jean-Luc Mélenchon. D'inciter les électeurs à rester silencieux le 23 avril. De laisser pour de bon la démocratie sans voix.

Michel Rouger

30/03/2017

Nono



Webdoc "Les 11 de Saint Péran"