08/09/2011

Le billet

Vivre ensemble, vraiment ?




Voir des jeunes, des vieux, des cadres, des ouvriers, des malades, etc.,  vivre ensemble dans un même immeuble, un même quartier, je rêve ! Oui, rêvons. Nous sommes en 2030.  Les jeunes noirs, arabes et petits blancs des banlieues ont quitté leurs ghettos et boivent aux mêmes terrasses que les bourgeois tradis ou bobos. La haute caste financière a découvert la société et s'est mise à son service. La haute caste politique sait maintenant parler aux ouvriers et employés licenciés. L'École n'est plus un grand centre de tri. Le Front National n'existe plus. Tant de choses ont changé ! La fraternité, comme la liberté et l'égalité,  n'est plus un mot délavé au fronton des mairies.

Michel Rouger.



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 16:08 Dans la nuit, une musique...

Jeudi 10 Juillet 2014 - 21:45 Jeu d'été

Jeudi 3 Juillet 2014 - 16:04 Cri




Rubriques
Rebelles du Monde
Continent par continent, la rubrique des citoyens ordinaires qui bougent là-bas, dans des conditions souvent très difficiles
Paroles de sourds, portraits de BàBDP
Chaque trimestre, Histoires Ordinaires présente le portrait d'une personne sourde. Elle explique son parcours et comment elle perçoit sa place dans la société. Une tranche de vie racontée en langue des signes (texte en voix off et sous-titré) par l'association Bête à Bon Dieu Production, partenaire d'Histoires Ordinaires. Celle-ci s'est donnée une triple mission : « Défendre l’égalité citoyenne entre sourds et entendants, le droit à l’information et à la connaissance en français et en langue des signes, lutter contre les discriminations. »





Infos pratiques
Histoires Ordinaires aime
Créez votre blog !
Histoires Ordinaires édite

Les ouvrages d'Histoires Ordinaires Éditions

Dans sa volonté d'atteindre tous les publics et de trouver des ressources pour financer des reportages de jeunes journalistes pigistes, Histoires Ordinaires publie des ouvrages depuis 2013.