Le billet

Vivre ensemble, vraiment ?


08/09/2011




Voir des jeunes, des vieux, des cadres, des ouvriers, des malades, etc.,  vivre ensemble dans un même immeuble, un même quartier, je rêve ! Oui, rêvons. Nous sommes en 2030.  Les jeunes noirs, arabes et petits blancs des banlieues ont quitté leurs ghettos et boivent aux mêmes terrasses que les bourgeois tradis ou bobos. La haute caste financière a découvert la société et s'est mise à son service. La haute caste politique sait maintenant parler aux ouvriers et employés licenciés. L'École n'est plus un grand centre de tri. Le Front National n'existe plus. Tant de choses ont changé ! La fraternité, comme la liberté et l'égalité,  n'est plus un mot délavé au fronton des mairies.

Michel Rouger.





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :

​Tapis rouge - 18/05/2017

​Marchons - 08/05/2017

​Insoumis, mon ami - 04/05/2017

Oui ! - 19/04/2017

Quarté + - 13/04/2017

​Parole - 30/03/2017

​Moule mou - 27/03/2017

​Les menteurs - 09/03/2017

​Noce diabolique - 02/03/2017

​Penelope - 01/02/2017

Images - 26/01/2017

En 2017, marchons - 19/01/2017

Chasse africaine - 05/01/2017

Alep - 14/12/2016

« Tous ensemble » - 08/12/2016

​L'annonce - 01/12/2016

1 2 3 4 5 » ... 13


Le billet de la semaine

​Tapis rouge

Un jour à l'Élysée, un jour à Cannes : que de tapis rouges sur nos écrans. Tout ça c'est du cinéma, persifleront certains. Mais le principal n'est-il pas d'offrir de la magie au peuple ? Ainsi en ce dimanche historique du 14 mai 2017. Béni des dieux qui ont provoqué un incroyable alignement des planètes, le jeune monarque républicain a foulé le tapis rouge royalement, renvoyant ses prédécesseurs à la roture, chez Accor et en Corrèze. Le moderne,  jeune, intelligent Manuel 1er s'est appliqué ensuite à transcender. Il a pris à droite le Premier ministre Philippe, qui a aussitôt mis sous le tapis ses votes passés. Il a trouvé à le suivre des ministres de toutes opinions. Magique. Depuis Paris, ses lieutenants ont aussi diffusé dans les provinces les citoyens qu'il veut voir à l'Assemblée. Là, c'est franchement archaïque. A ne plus regarder en bas, on peut se prendre les pieds dans le tapis.

Michel Rouger

18/05/2017

Nono




Webdoc "Les 11 de Saint Péran"







Newsletter