Rebelles non-violents

Prisonniers syriens : nous sommes leur voix

Lundi 25 Juin 2012


 20 juin, journée internationale des prisonniers politiques  

En Syrie, le nombre de prisonniers politiques augmente tous les jours et leur défense devient une urgence. Des médecins, des étudiants, des secouristes, des avocats, des ouvriers... femmes ou hommes, même des enfants, ont été arrêtés, torturés et souvent tués. Le 20 juin, journée internationale des prisonniers politiques, a été l'occasion à Lyon et à Rennes de voir leur visage et de parler pour eux, avec l'opération "Je suis sa voix"


Elle est leur voix

Hala Alabdala est née en 1956 à Hama. Elle travaille dans le cinéma depuis 1987, entre la France et la Syrie. En 1981, elle fait quatorze mois de prison pour avoir manifesté son opposition au régime à travers un journal clandestin. C'est à la suite de cela que, ne pouvant plus travailler en Syrie, elle arrive en France. 

Dans la vidéo, elle nous lit, avec émotion, des textes et des témoignages.


Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires