Rebelles non-violents

L'éthique et les nouvelles technologies de la guerre

Mercredi 29 Août 2018


Dans un article intitulé " Fièvre éthique à la Silicon Valley ", repris du blog du groupe de réflexion Real Instituto Elcano, le site Equal Times met en lumière les protestations des salariés contre la propension des Etats à utiliser les outils créés pour surveiller la société civile.

Pour exemple, les milliers d’employés de Google qui ont signé une lettre publique pour demander à la direction de renoncer à sa participation à l’Équipe interdisciplinaire de guerre des algorithmes, le Projet Maven, qui vise à créer pour le Pentagone un « moteur intelligent de surveillance personnalisée » à installer dans les drones militaires.

Les salariés d'Amazon, suite à l’ordre de Donald Trump de séparer les enfants mineurs de leurs parents immigrants en situation irrégulière, ont demandé d’interrompre les ventes de logiciels de reconnaissance faciale au gouvernement. Les employés de Microsoft ont fait de même pour protester contre le contrat passé avec l’Immigration and Custom Enforcement Agency (Agence de l’immigration et contrôle des douanes – ICE).

"L’éthique est de plus en plus présente dans le débat sur l’impact des nouvelles technologies, que l’on commence seulement à entrevoir" conclut l'article, "les armes autonomes, la dimension idéologique des algorithmes et la surveillance totale, pour rester dans le domaine de la sécurité, sont des aspects qui prennent de l’importance, parallèlement à d’autres notions positives, telles que la capacité de sauver la vie de civils ou de soldats, ou la cybersécurité, toujours plus pressante. "

A lire sur le site d'Equal Times

Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires