Rebelles non-violents

L'empathie du professeur, levier de la réussite scolaire

Jeudi 22 Février 2018


L’empathie du professeur, levier de réussite scolaire, c'est la démonstration du dernier livre de Catherine Guéguen : " Heureux d'apprendre - Comment les neurosciences affectives et sociales peuvent changer l'éducation " paru aux Les Arènes/Robert Laffont.

Pédiatre spécialisée dans le soutien à la parentalité, formée en haptonomie et en Communication Non Violente,  Catherine Guéguen s'appuie sur les récentes connaissances scientifiques sur le cerveau, connaissances qui changent notre approche de l'éducation. Les neurosciences montrent qu’une relation chaleureuse et empathique est bénéfique pour l’enfant parce qui se sent compris, se motive et augmente sa réussite scolaire et pour l’enseignant qui se sent compétent.

Pour en savoir plus, lire 
"Heureux d’apprendre à l’école : un livre pour comprendre les bienfaits de la bienveillance à l’école" sur le site  Apprendre, reviser, mémoriser
"L'empathie modifie le cerveau des enfants" Entretien avec Catherine Guéguen, propos recueillis par Héloïse Junier sur les site "Sciences Humaines"
 

Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires