Rebelles non-violents

"L'échappée solidaire", le film sur l' Economie qui donne la pêche

Mardi 21 Octobre 2014


Qu’est-ce que la finance solidaire ? Comment assurer la rentabilité des investissements tout en plaçant l’humain au cœur du système ? Qui sont les artisans de cette chaîne vertueuse ?

C'est pour répondre à ces questions que les réalisateurs du film L'échappée solidaire Jérôme Porier et Renaud Barret ont sillonné la France. Ils ont, avec l'aide du réseau France Active, interrogé des acteurs de la finance solidaire et rencontrés les associations qui se mobilisent pour développer des projets entrepreneuriaux à forte valeur sociale.

Véritable road movie, ce documentaire est une enquête vivante. De Lille à Besançon, de Montpellier à Nantes en passant par Bagnolet, ce sont d’autres méthodes de production, de management et de gestion portées par des femmes et des hommes qui refusent la fatalité de la crise.

En allant sur le site du film, il est possible de le voir en entier. Vous y croiserez le PDG d’une holding solidaire, des artistes qui créent dans des quartiers populaires, un ministre qui prépare une loi, une chômeuse qui donne un nouveau départ à sa vie, une présidente de région qui se bat pour l’emploi, des ouvriers qui élisent leur patron, un entrepreneur qui prépare l’avenir...

Le film fait la preuve que l'Economie Sociale et Solidaire est là, que nous pouvons compter dessus et que nous pouvons en faire partie.          

Novembre : un mois pour s'informer sur l'ESS

La campagne   existe maintenant depuis 7 ans, créée et portée par le réseau des 26 Chambres Régionales de l'Economie Sociale et Solidaire ( CRESS ) et le Conseil National. La bonne occasion pour faire le plein d'informations sur l'achat responsable, l'épargne solidaire… mais pas seulement

Voies nouvelles qui nous ouvrent sur un produire, un consommer et un décider autrement, l'ESS est de plus en plus présente dans tous les secteurs. Elle nous invite surtout à reconsidérer l'économie et sortir des stéréotypes qui nous martèlent que la finance régente tout.

Et si en ces temps difficiles, on se disait que la seule richesse inaliénable est l'humain et que cet humain-là est capable de soulever des montagnes.


Nouveau commentaire :




Pourquoi ce blog
Marie-Anne Divet
Marie-Anne Divet
Ce qui m'a intéressée dans les idées de Gandhi, c'est le choix. Ou de réagir à la violence par la violence ou de répondre, en me creusant la tête, d'une autre manière, qui respecte l'être humain, comme un autre moi-même. J'aime cette obligation de faire autrement, d'une façon active et créative, une manière d'être à l'autre et non d'avoir l'autre.
Pédagogue de profession, j'aime cette idée que nous puissions collaborer, lecteurs/lectrices, expert/e/s, pour partager nos questions, mettre en commun nos réflexions et mutualiser nos ressources pour agir au quotidien là où nous vivons.

Marie-Anne Divet






Cette semaine sur Histoires Ordinaires